Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 19 octobre 2020 - 12:00 - Mise à jour le 23 octobre 2020 - 10:43
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[En cause] Est-il vraiment possible d’atteindre les 17 ODD d’ici 2030 ?

Dans notre podcast En cause, chaque mois, nous interrogeons, sur un sujet essentiel, deux personnalités œuvrant pour l’intérêt général. Dans ce quatrième épisode, nous avons posé la question suivante à Fella Imalhayene, déléguée générale du Global Compact France, et Eve De la Mothe Karoubi, senior manager du réseau des solutions pour le développement durable (SDSN) : est-il vraiment possible d’atteindre les 17 ODD d’ici 2030 ?

Éradication de la pauvreté, lutte contre la faim, réduction des inégalités, lutte contre le changement climatique… En septembre, les 17 objectifs de développement durable (ODD) adoptés par l’ONU ont fêté leurs cinq ans. Couvrant l'intégralité des enjeux de développement dans tous les pays, l’agenda ambitieux doit bâtir un monde prospère et durable d’ici à 2030 grâce aux efforts des États, de la société civile et du secteur privé.

Mi-2019, un rapport de l'OCDE établissait toutefois que même les « économies avancées ont encore beaucoup de travail à faire pour respecter les ODD », notamment sur les questions d'égalité femmes-hommes ou la réduction des inégalités. La même année, le SDSN, le réseau des solutions pour le développement durable, partageait son évaluation de l’année concernant l’atteinte des ODD de chaque État. Et rapportait notamment « des tendances sur le climat et la biodiversité » tout bonnement « alarmantes »

Autant de raisons de se demander, alors qu’il ne reste que les deux tiers du temps imparti, si les 17 objectifs de développement durable peuvent réellement être atteints d’ici 2030. Pour étudier la question, nous avons donné la parole à deux spécialistes des ODD et de leur mise en œuvre. Fella Imalhayene est la déléguée générale du Global Compact France, un mouvement d’entreprises engagées en faveur du développement durable, mandaté par l'ONU. Eve De la Mothe Karoubi est, quant à elle, senior manager du SDSN, le réseau des solutions pour le développement durable. Également placé sous la bannière des Nations Unies, il soutient, de façon indépendante, la mise en œuvre des ODD en mobilisant scientifiques et expert·e·s. 

Chacune nous donne son avis en deux minutes.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer