Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 13 novembre 2019 - 09:48 - Mise à jour le 26 novembre 2019 - 15:19
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[EN IMAGES] Des personnalités mobilisées aux côtés d’ONG contre la vente d’armes au Yémen

Avec la vidéo « Yémen : leur histoire, notre responsabilité », Catherine Deneuve, Sophia Aram, Annie Lennox, Vikash Dhorasoo et Charles Dance se mobilisent aux côtés de huit ONG yéménites et internationales. Ils exhortent la France, les États-Unis et le Royaume-Uni à cesser de vendre des armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis.

Légende : Des personnalités mobilisées aux côtés d’ONG contre la vente d’armes au Yémen. Crédit photo : DR

« Ce n’est pas notre histoire, mais c’est notre responsabilité. » Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, cinq personnalités s’associent à huit ONG yéménites et internationales pour demander à la France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis de cesser de vendre des armes à l'Arabie Saoudite. 

« Je n'ai plus personne avec qui jouer »

L’actrice Catherine Deneuve, la comédienne Sophia Aram, la chanteuse Annie Lennox, l’ex-footballeur Vikash Dhorasoo et l’acteur Charles Dance y racontent l’histoire d’Alanoud, une petite fille de quatre ans qui a perdu ses parents, ses deux frères et un oncle en 2017 dans un violent raid aérien sur un village près de Sana'a, au Yémen.  

 

Le film, intitulé « Yémen : leur histoire, notre responsabilité », est inspiré du documentaire  « Yémen : les enfants et la guerre » de la cinéaste yéménite Khadija Al-Salami, diffusé dans l’émission Envoyé spécial (sur France 2) en février 2018. 

La France, 3e fournisseur d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis

Dans un communiqué, Action contre la faim,  Avaaz, la FIDH, Médecins du Monde, Mwatana  for Human Rights, Oxfam, Saferworld et  War Child rapportent que les attaques au Yémen ont tué plus de 12 000 civils en quatre ans de guerre (selon The Armed Conflict Location & Event Data Project). Cette guerre est de plus à l’origine de l’une des plus importantes crises humanitaires au monde, expliquent les ONG, qui soulignent : 

« Malgré les multiples preuves de l’utilisation de matériel militaire britannique et américain et le risque avéré de l’utilisation d‘équipement français dans ces attaques illégales, Emmanuel Macron, Donald Trump et Boris Johnson continuent à autoriser les ventes d'armes à l'Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.»

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France seraient ainsi les plus grands fournisseurs d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis. Les huit ONG et les cinq personnalités appellent donc à se mobiliser autour du hashtag #YemenCantWait, et à signer et diffuser une pétition lancée par Oxfam et adressée à Emmanuel Macron. Déjà signée par 47 228 personnes, elle appelle également « à faire pression sur les parties au conflit au Yémen afin de parvenir à mettre fin aux violations du droit international humanitaire ». 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer