Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 22 janvier 2020 - 10:00 - Mise à jour le 22 janvier 2020 - 10:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[EN IMAGES] Le Voyage des tortues, ou quand Greenpeace s’anime pour la préservation des océans

L’ONG Greenpeace s’est associée au studio Aardman (Wallace et Gromit) pour produire un court-métrage d’animation sur une famille de tortues. L’objectif : sensibiliser le grand public à la préservation des océans. 

Crédit photo : Greenpeace.

Quoi de plus bouleversant qu’un film d’animation pour alerter sur les dangers qui menacent nos océans ? L’ONG Greenpeace s’est associée aux studios Aardman, créateurs de Wallace et Gromit et de Shaun le Mouton. Spécialistes du stop-motion en pâte à modeler, ils ont produit un court-métrage destiné à sensibiliser le grand public à l’importance de préserver les milieux marins et leur incroyable richesse. 

Un film d’animation pour alerter

Réalisé par Gavin Strang et intitulé Le Voyage des tortues, il réunit un prestigieux casting de voix originales puisque les acteurs David Harbour (Stranger Things), Olivia Colman (The Crown) ou encore Helen Mirren (The Queen) ont prêté leur voix à ses sept personnages. Le film suit ainsi une famille de tortues alors qu’elle cherche à rentrer chez elle après un week-end passé chez les grands-parents. Adoptant le point de vue de l’un des enfants qui filme le trajet, il met en lumière les menaces de plus en plus nombreuses et mortelles qui pèsent sur les espèces marines. Surpêche, pollution plastique, réchauffement climatique et forages pétroliers viennent ainsi perturber le voyage… jusqu’à son final tragique. 

Le film d’animation s’achève par ailleurs sur un constat alarmant : six des sept espèces de tortues de mers existantes sont actuellement menacées d’extinction. Il invite enfin les internautes à signer une pétition afin de sauvegarder les océans et leurs créatures marines.

Une vaste campagne pour la préservation des océans

Le Voyage des tortues s’inscrit plus largement dans le cadre d’une campagne internationale organisée par Greenpeace pour la préservation des océans. Ainsi, en avril 2019, elle a lancé son bateau L’Esperanza depuis Londres pour une mission d’un an reliant l’Arctique à l’Antarctique. À son bord, scientifiques et membres de l’ONG sont chargés de mesurer les impacts du changement climatique et de l’activité humaine sur les milieux maritimes au cours de plusieurs escales le long des côtes sud et nord-américaines.

Audrey Parvais

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer