Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 10 juin 2020 - 09:00 - Mise à jour le 10 juin 2020 - 10:16
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[EN IMAGES] « Si ce monde vous va, ne nous lisez pas », la campagne de lancement de So Good

Pour la sortie de son premier numéro, le magazine So Good a voulu frapper fort avec quatre affiches saisissantes et engagées.

Crédit photo : So Good.

La forêt qui brûle, une tortue de mer prisonnière d’un sachet en plastique, un enfant pataugeant dans une eau pleine de déchets, des femmes et des hommes fuyant leur pays dans une embarcation précaire : sur ces quatre photographies saisissantes, tirées de la presse, s’affiche le message « Si ce monde vous va, ne nous lisez pas »

Pour le lancement du magazine So Good, l’agence BETC a voulu attirer l’attention des lectrices et lecteurs potentiel·le·s avec des scènes choquantes afin de mettre en avant tout l’engagement du média. « So Good, c’est l’histoire de l’envie partagée du groupe de média indépendant So Press, et de l’incubateur participatif Ulule, de mettre en lumière les gens qui tentent de faire avancer le monde dans le bon sens », précise le site du magazine trimestriel

Un modèle novateur

Écologie, féminisme, solidarité ou encore entrepreneuriat : le nouveau né du groupe So Press, qui édite notamment So Foot et Society, présente en 100 pages les initiatives positives de personnes célèbres et d’anonymes. Sans publicité, So Good est financé par les abonnements des particuliers et par des entreprises pionnières (BNP Paribas, Société Générale, MAIF...). Lors de sa campagne de pré-abonnement, plus de 14 000 personnes ont ainsi décidé de se pré-abonner.

Le modèle se veut novateur, comme Franck Annese l’a expliqué auprès de franceinfo :

C'est la première fois qu'une plateforme monte un magazine avec un groupe de presse, donc c’est assez nouveau. C'est vertueux parce qu’on identifie des projets portés par des entrepreneurs, des entrepreneuses, des activistes, des associations etc. Et on peut les aider à se faire financer. Donc c'est un projet assez global. 

La couverture du premier numéro de So Good, sorti en kiosque le 4 juin, met à l’honneur des militant·e·s du « monde d’après » : le « hacker-activiste » Gaël Musquet, la Première ministre de Finlande Sanna Marin et le jeune écologiste amérindien Xiuhtezcatl Martinez. Les affiches de sa campagne de lancement ont été partagées sur les réseaux sociaux du jeune média deux jours avant la sortie du magazine, accompagnées du message « Pour un monde meilleur ».

La rédaction 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer