Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 16 mars 2020 - 15:44 - Mise à jour le 16 mars 2020 - 17:14
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’engagement, valeur montante dans les médias

La création récente de « So Good », de « Give » ou encore d’ « Objectif Raison d’être : parler de RSE », atteste de la vitalité de l’écosystème des médias tournés vers l’engagement. Et c’est tant mieux, car on en a grandement besoin, surtout en cette période difficile.

Crédit photo : fotogestoeber.de.

Depuis quelques mois, l’urgence sociale et environnementale, la montée en puissance de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), la quête de sens et le contexte législatif (Loi Pacte) font de l’engagement un sujet « qui monte ». Et à ses côtés, l’impact positif, l’économie autrement, la finance durable, etc. Depuis une dizaine d’années, plus ou moins discrètement, apparaissent des médias « engagés » et des journalistes se spécialisent dans le journalisme de solutions. Jusqu’à introduire cette approche dans les médias généralistes. Le journalisme à impact s’est répandu et les initiatives qui visent à changer la société, la planète ou du moins à influer bénéfiquement le cours des choses se sont démocratisées. 

Des médias engagés, il y en a toujours eu. Des hommes et des femmes qui, par le papier, le web, la radio, la télé ou encore les podcasts, cherchent à mettre en lumière les solutions plus que les problèmes, il y en a beaucoup. Et si la presse est un quatrième pouvoir et un levier formidable de mobilisation, la société ne nous a pas attendus pour agir. Aussi, il me semble important de souligner l’engagement et le travail de médias engagés qui œuvrent depuis des années sur ces questions. Et qui, à leur mesure et avec leurs moyens, n’ont pas attendu la vague pour surfer. 

Youphil, Mediatico, YouMatter....

Je pense aux médias aux lignes éditoriales engagées : au regretté Youphil, à Mediatico, à YouMatter (e-RSE), à L’info Durable, à Socialter, à Novethic, au Mouvement Up (ex Up le Mag) et à We Demain. Et je ne peux pas ne pas citer Carenews, le média des acteurs de l’engagement. De par son fonctionnement contributif, et grâce au travail de toute la careteam, il décloisonne les récits de la solidarité et de la générosité. Je pense aussi aux médias thématiques sur le sans-abrisme, le féminisme, l’écologie, l’économie autrement, la RSE ou le social. 

Il serait juste, aussi, de pointer le travail des journalistes qui officient dans des médias ou des chaînes généralistes : Sylvia Amicone sur LCI et avec son podcast « Impact Positif », Patrick Lonchampt avec l’émission « l’Éco des solutions » sur RCF, Melchior Gormand avec « Ça fait du bien » sur RCF, Emmanuel Moreau et « L'Esprit d’initiative » sur France Inter. Notons aussi Caroline de Malet au Figaro Demain ou encore Martine Robert qui évoque le travail des fondations d’entreprises et le mécénat culturel dans Les Echos. 

Difficile de citer tout le monde et que personne ne prenne offense de cette liste non exhaustive. J’espère que cela vous donnera beaucoup de pistes de lecture. Une fois cela dit et toutes ces initiatives saluées, nous sommes ravis de voir grandir tous les beaux sujets à impact, de plus en plus audibles depuis quelques mois. Qu’ils soient portés par les citoyens, par les fondations et associations, par l’entrepreneuriat social, par les entreprises ou par les médias ! Aussi, c’est avec plaisir que j’ajoute à cette liste trois nouveaux acteurs qui viennent rejoindre notre chouette communauté. 

3 nouveaux supports médias pour l’impact

  • So Good met en lumière des individus engagés

So Good a été conçu par le groupe So Press (Society, So Foot…) et par la plateforme de crowdfunding Ulule. Le projet fonctionne sans pub. Il est financé par les abonnements des particuliers (4 000 préventes  sur un objectif de 1 500 à l’heure où sort ce papier) et par des entreprises pionnières (BNP Paribas, Société Générale, MAIF...) qui financent le projet en pré-achetant des abonnements en nombre. C'est une revue papier (trimestriel de 100 pages) pour mettre en lumière les gens, célèbres ou anonymes, qui tentent, chacun·e à leur façon, de changer le monde (histoires d’activistes, de philosophes, bénévoles, citoyen·ne·s, entrepreneurs·ses…). 

  • Give souhaite amplifier la générosité 

Lancé par Conde Nast, Give a pour objectif de donner la parole à chaque numéro à une fondation/association et a pour ambition de nourrir le sujet de la générosité auprès de ses lecteurs. Son modèle économique repose sur le brand content (traduisez : ce sont les marques qui achètent le contenu publié dans le magazine) et la publicité. Le premier numéro sera consacré à l’association Imagine (Fondation Hôpital Necker dédiée aux maladies génétiques). Inutile, toutefois, de se précipiter en kiosque : la sortie de Give sera systématiquement associée à un événement.

  • « Objectif Raison d’être : parler de RSE »

« Objectif Raison d'être »(BFM Business) animée par Cyrielle Hariel est une émission hebdomadaire dédiée à la RSE. L’émission souhaite donner la parole à des dirigeants de petites, moyennes et grandes entreprises « qui choisissent économie plus responsable et humaine ». La saison est en partenariat avec Deloitte. 

Flavie Deprez 

 

Notre sélection de podcasts engagés
Entrepreneuriat social, ESS, innovation sociale, initiatives... Carenews a sélectionné pour vous cinq podcasts instructifs et inspirants qui donnent envie d’agir en faveur d’une société plus juste, inclusive et durable.
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer