Aller au contenu principal
Par Fondation OCIRP - Publié le 2 novembre 2020 - 09:30 - Mise à jour le 2 novembre 2020 - 09:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’OCIRP publie un guide pratique très attendu sur les orphelins à l’école

La Fondation OCIRP, engagée depuis plus de dix ans pour faire connaître et reconnaître la situation des orphelins en France, vient de publier une étude révélant les enjeux méconnus et pourtant majeurs de l’orphelinage dans le parcours scolaire. Très sensibles à la question, neuf enseignants sur dix se sont déclarés intéressés par la diffusion d’un guide pratique pour appréhender une situation d’orphelinage dans leurs classes. C’est pourquoi, dans la continuité de ses travaux, la fondation édite en ce début d’année scolaire le guide « Être orphelin à l’école : mieux comprendre pour mieux accompagner ». Une mine d’informations et de conseils pour les enseignants, mais aussi pour le grand public.

L’OCIRP publie un guide pratique très attendu sur les orphelins à l’école

Élèves orphelins ou en situation de deuil : une prise en charge particulière

L’OCIRP est un acteur de la prévoyance, spécialisé sur la gestion du risque décès des salariés. Lorsque l’organisme crée sa fondation, en 2009, le sujet de l’orphelinage en devient l’axe prioritaire. Une étude de l’INED, soutenue par la fondation, révèle ainsi que 610 000 jeunes de moins de 25 ans sont orphelins, soit en moyenne un à deux enfants par classe. Une proportion largement sous-estimée car silencieuse : les enfants et adolescents concernés n’en parlent pas, ou très peu.

Lire le guide

Être orphelin à l’école : mieux comprendre pour mieux accompagner

En dehors du cercle familial, les enseignants se retrouvent de fait en première ligne. Les élèves orphelins sont plus fragiles, sujets à des problèmes de concentration, de découragement, de confiance en soi et de doute en leurs capacités. Les accompagner dans leur vie scolaire est primordial pour éviter tout décrochage. Or, dans une enquête publiée par l’IFOP à la demande de la Fondation OCIRP, 72 % des enseignants perçoivent un manque de soutien et de ressources sur ce sujet. 47 % d’entre eux se déclarent inaptes à accompagner les situations d’orphelinage. 42 % redoutent d’ailleurs d’être confrontés à cette situation par crainte de méconnaissance ou de débordement émotionnel.

La crise sanitaire est venue accentuer ce ressenti, puisqu’une grande majorité (84 %) des enseignants juge l’expérience du décès d’un proche des suites de la COVID comme un cas de deuil singulier qui nécessite un accompagnement spécifique.

La mise à disposition d’outils et d’une information complète en la matière apparaît alors comme indispensable. La Fondation OCIRP a donc élaboré et édité aux éditions PlayBac un guide pratique, Être orphelin à l'école : Mieux comprendre pour mieux accompagner. Le guide est disponible depuis la rentrée en libre accès – y compris pour le grand public – sur la plateforme dédiée ecole-orphelin.fr.

Un guide pratique pour aider le corps enseignant à endosser son rôle

La Fondation OCIRP s’est entourée d’experts et de personnalités de terrain. Elle a fait appel à deux pédopsychiatres, Patrick Ben Soussan et Guy Cordier, ainsi qu’à Jérôme Clerc, professeur des universités en psychologie cognitive et intervenant au sein de l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation de l’Académie de Grenoble et Magali Molinié, psychologue clinicienne. Pour compléter leurs éclairages, la fondation a sollicité l’expérience d’experts de la protection de l’enfance, d’enseignants et de l’accompagnement des enfants en deuil.

Le guide pratique regroupe ainsi une mine d’informations, mais surtout des clés pour comprendre le deuil chez un sujet jeune. Que l’on soit enfant ou adolescent, les réactions ne sont pas les mêmes et peuvent prendre de multiples formes (décrochage, agressivité, repli sur soi, difficultés de mémorisation, troubles de sommeil…). Pour que l’enseignant puisse adopter la juste attitude, sans commettre de faux-pas, le guide met à sa disposition des recommandations. Celles-ci concernent autant la gestion du retour de l’enfant à l’école que les échanges à avoir avec lui ou encore l’adaptation des moments qui font référence à la famille (fête des pères ou des mères, sortie scolaire, arbre généalogique, etc.).

93 % des enseignants déclarent être sensibles et attentifs à la situation des élèves orphelins. La Fondation OCIRP leur donne désormais les moyens de s’informer et de se former sur ce sujet délicat. En plus du guide pratique, la plateforme ecole-orphelin.fr leur donne accès à un espace de partage d’expériences, ainsi qu’à des textes, documents et vidéos, dont un film de 13 minutes, Être orphelin à l’école, regroupant de nombreux témoignages édifiants.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer