Aller au contenu principal
Par Association Française des Fundraisers (AFF) - Publié le 12 mai 2020 - 11:55 - Mise à jour le 12 mai 2020 - 12:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La générosité a-t-elle suivi en caisse ?

Avec l'annulation des campagnes de collectes de rue, des événements de collecte, des quêtes, les supermarchés restent le seul lieu physique où pratiquer l'acte de don hors de chez soi. Mais entre une caissière masquée et la course pour s'octroyer le dernier paquet de farine, les français ont-ils répondu à l'appel de l'arrondi en caisse ? Le point avec Pierre-Emmanuel Grange, Fondateur et Président de microDON.

Comment se sont passées les collectes "Covid-19" ?

Les quatre enseignes alimentaires que nous avons en parc ont chacune lancé une collecte dédiée. Elles se sont mobilisées en faveur de la fondation AP-HP, mais aussi pour les publics en difficulté, les antennes locales du Secours Populaire chez Franprix, ou au bénéfice de Fondation de France pour Biocoop dont la collecte est encore en cours. Chez Naturalia, l'enseigne a décidé d'abonder les dons de ses clients.  Nous l'avions vu lors de l'incendie de Notre Dame et cela se confirme ici, l'arrondi en caisse est un outil très adapté aux urgences. Dès le 20 mars, les premières campagnes commençaient.

 

La générosité a-t-elle été au rendez-vous ?

Oui, les résultats sont très positifs. Cela a été lié au nombre de passages en caisse, effet Covid oblige, il a augmenté dans l'ensemble des enseignes, mais le taux de participation est aussi en hausse, de 3 à 5 points selon les enseignes. Le don moyen a également augmenté d'environ 10 centimes dans la plupart des enseignes avec au final des montants collectés en croissance de 50% par rapport à des collectes classiques. Les quatre collectes ont permis de collecter plus de 505K€, toutes enseignes confondues. C'est un peu tôt pour faire des annonces précises mais ce montant va s'augmenter des collectes des enseignes de distribution non alimentaires qui se préparent à rouvrir et ont pour projet ou réfléchissent à inscrire l'arrondi solidaire aux côtés des gestes barrière.

 

Vous avez aussi lancé une opération "Paniers Solidaires"…

L'élan a été collectif, et est venu avec une forme d'évidence dès le début du confinement. L'envie de "faire quelque chose" de très concret. De participer, au-delà des activités de microDON. Comme beaucoup d'autres collectifs qui ont émergé pendant cette crise, c'est informellement et naturellement que Le Réflexe Solidaire, le fonds de dotation partenaire de microDON, s'est allié avec Ulule et KissKissBankBank. C'était d'ailleurs la première fois que ces deux plateformes promouvaient exactement la même campagne. Le but était d'organiser le financement et la distribution de paniers de nourriture et produits d'hygiène aux plus fragiles et aux soignants via la fondation AP-HP et la Croix Rouge. Cette opération a permis de collecter plus de 230 000 euros, et de financer plus de 7000 paniers, élaborés partenariat avec nos partenaires : Auchan, Franprix, Monoprix mais aussi Frichti, Phénix…

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer