Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 29 juin 2020 - 12:00 - Mise à jour le 30 juin 2020 - 10:25
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[La librairie Carenews] 8 livres publiés en juin pour penser l’engagement

Dix ans de service civique, une critique du recyclage, la construction à l’heure du défi climatique… Pour penser et nourrir votre engagement, Carenews vous propose une sélection de huit ouvrages publiés en ce début de saison estivale.

Crédit photo : Anna Kim.

Défense du climat ou lutte contre les inégalités, les jeunes font aujourd’hui preuve d’une farouche volonté de s’engager pour faire évoluer notre société. Le Service Civique les accompagne dans cette envie d’être utiles en leur ouvrant de nombreuses missions auprès de structures à but non lucratif. À l’occasion des 10 ans de cette politique publique innovante, la journaliste Anne Dhoquois dresse dans cet ouvrage un panorama de l’engagement des jeunes, mis en perspective par la philosophe Marie Robert et nourri d’entretiens avec des personnalités d’horizons divers.

Paru le 17/06/2020 aux éditions Autrement.

Dans un contexte de surconsommation des ressources et d’explosion de la quantité de nos déchets, le recyclage apparaît comme une panacée face à l’hérésie de la mise en décharge ou de l’incinération. Nous voudrions croire aux vertus d’un système qui nous permettrait de continuer à consommer « comme si de rien n’était », en faisant juste l’effort de trier. Les campagnes de communication émanant d’acteurs publics ou privés entretiennent ce mirage, en faisant l’impasse sur les limites du recyclage. Observatrice privilégiée de la gestion des déchets, Flore Berlingen décrypte les promesses de cette économie faussement circulaire, qui entretient le mythe de produits recyclables à l’infini. Elle démontre comment ses caractéristiques, dans la lignée du productivisme et du capitalisme, contribuent à perpétuer l’utilisation du jetable.

Parution le 30/06/2020 aux éditions Rue de l’échiquier.

Dans cette tempête qui secoue le monde submergé au même instant par des crises politiques, sociales et surtout écologiques sans précédent, l’économie sociale et solidaire (ESS) apparaît comme un véritable espoir. Plus qu’un ensemble d’entreprises et d’entrepreneurs, c’est un nouveau modèle de développement. Selon Jean Gatel, l’ESS a dans son ADN la résistance historique au modèle capitaliste, l’auto-organisation de la société civile, des valeurs basées sur la responsabilité et la solidarité, une capacité à répondre aux menaces environnementales… Elle participe à la construction d’une société solidaire et équitable. Pour l’auteur, elle est une réponse globale et majeure à la crise mondiale dans laquelle nous sommes entré·e·s.

Parution prochaine aux éditions Libre & Solidaire.

Répondre à l’urgence écologique et climatique place le secteur de la construction et de l’aménagement face à d’immenses défis. Gros consommateurs d’espace et de ressources, ces derniers doivent évoluer pour réduire leur impact écologique. Une évolution qui passe non seulement par des améliorations en termes d’isolation, d’orientation, de modes de chauffage, etc., mais qui doit aussi prendre en compte d’autres éléments décisifs comme la localisation et les modes de transport. L’habitat doit être pensé de façon globale pour s’adapter à la diversité des ressources, des besoins locaux, des aléas climatiques et des modes de vie. Cet ouvrage présente les moyens humains et financiers à mettre en place pour y parvenir.

Paru le 28/05/20 aux éditions Alternatives.

Et si l’avenir d’une croissance plus durable et plus humaine se jouait aujourd’hui dans les campagnes ? Le cas de la vallée de la Drôme est exemplaire. Des villages y reprennent vie, des entreprises s’installent et l’offre culturelle foisonne grâce à l’arrivée de nouveaux et nouvelles habitant·e·s. En Vendée, la dynamique est industrielle. Là, ce sont surtout les locaux de longue date qui ont pris les choses en main et font pousser des usines. À Albi aussi, de jeunes entreprises innovantes se développent à l’ombre de Toulouse. Nourrie de nombreux reportages sur le terrain, l’enquête de Vincent Grimault, journaliste à Alternatives économiques, révèle le nouveau visage des campagnes françaises, loin des clichés sur la France périphérique.

Paru le 18/06/2020 aux éditions Seuil.

Dans le monde associatif, nombreux·ses sont celles et ceux pour qui le sens est une motivation essentielle, puis un facteur d’intense déception quand il n’est pas au rendez-vous. Saisir les potentiels de l’engagement et de la militance suppose de dépasser le cadrage dominant selon lequel la « bonne gestion » est d’abord affaire de rationalisation et de performance. Croisant théorie et pratique issue de son expérience dans des associations de solidarité, l’auteure, docteure en sociologie, relie plusieurs niveaux d’analyse : le niveau macro des phénomènes généraux, le niveau « micro » du fonctionnement associatif, le niveau « méso » des rouages de l’action collective. Elle traite de manière originale de la démarche prospective, au carrefour de la dimension stratégique et de la dimension politique-sociétale que recouvre le « mouvement associatif ».

Parution le 03/09/20 aux éditions Érès.

L’objectif du collectif Droits humains pour tou·te·s se résume en une phrase : obtenir que les institutions remplacent l’expression « droits de l’homme » par « droits humains ». Car le langage est politique : ce qui n’est pas mentionné n’existe pas. L’expression « droits de l’homme » invisibilise les femmes mais aussi leurs luttes et leurs droits. Ce livre manifeste rassemble les contributions de personnes d’horizons divers (enseignantes, comédiennes, illustratrices, etc.), connues ou méconnues, qui apportent un éclairage historique, linguistique et politique à cette requête. Les droits du livre sont intégralement reversés au collectif Nous toutes.

Paru le 28/05/2020 aux éditions Libertalia.

Ce dictionnaire, coordonné par le groupe Cynorhodon comptant 16 géographes, s’appuie sur le concept récent d’« anthropocène », qui a le mérite, qu’on l’approuve ou non, de relancer la réflexion sur les rapports entre nature et société. Procédant de façon critique, cette vaste entreprise éditoriale se fonde sur une pratique de terrain, attentive aux détails et méfiante à l’égard des discours pré-établis. Parmi les 330 notices, plusieurs thèmes sont au cœur des débats contemporains (biodiversité, changement climatique…), d’autres se réfèrent à des courants de pensée (écoféminisme, transhumanisme…). Les concepts mobilisés abordent des questions politiques (capitalocène, justice environnementale…), philosophiques (catastrophes, Gaïa…), ou épistémologiques (finitude, population…). D’autres offrent un regard original sur l’anthropocène, sa faune (chien, ours…), ses mutations socio-économiques, institutionnelles ou politiques (biopiraterie, ZAD…). Un dictionnaire de référence sur un concept devenu incontournable.

Paru le 04/06/2020 aux éditions CNRS.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer