Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 8 juin 2020 - 14:30 - Mise à jour le 8 juin 2020 - 14:56
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Les entreprises face à la crise du Covid-19 : les engagements d’Aviva France

La crise sanitaire liée au coronavirus a généré un immense élan de solidarité dans toute la société. Média des acteurs de l’engagement, nous avons voulu en savoir plus sur les actions des entreprises dans ce contexte si particulier. Mécénat, mobilisation des collaborateurs, dons financiers ou en nature, réorganisations… Comment se sont-elles adaptées et comment imaginent-elles leurs engagements futurs ? Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les actions d’Aviva France.

Les entreprises face à la crise du Covid-19 : les engagements d’Aviva France.
  • Comment votre entreprise a-t-elle réagi face à la crise sanitaire du Covid-19 ? 

Nous nous sommes mobilisés prioritairement pour nos clients, nos distributeurs et nos collaborateurs. Les deux premières semaines du confinement ont été dédiées à la mise en place de solutions pour continuer notre activité et répondre aux sollicitations de nos parties prenantes en respectant les mesures de sécurité sanitaire. 

Nous avons rapidement pu mettre en place les modifications de l’organisation du travail pour nos collaborateurs. À partir du 18 mars, 95 % de l’effectif global était en télétravail. Nous avons également mis en place un dispositif renforcé de prévention des risques psychosociaux (RPS) pour nos salariés et nos clients de contrats en santé collective. 

Nous avons contribué à hauteur de 149 millions d’euros pour accompagner nos clients et soutenir l’économie face à l’épidémie de Covid-19. Nous avons mis en place 39 millions d’euros de mesures extra-contractuelles et solidaires,  contribué à hauteur de 10 millions d’euros supplémentaires au fonds de solidarité mis en place par l'État en faveur des entreprises en difficulté et mobilisé 100 millions d’euros pour les investissements dans les projets en faveur des PME et TPE, notamment dans les secteurs de la santé et de l’innovation.

Notre accompagnement pour les TPE/PME/TNS ainsi que pour nos clients artisans, commerçants et professionnels, se fait également au travers de nos activités immobilières (accompagnement des problèmes de paiement des échéances) ou encore dans nos activités d’investissement hors immobilier – dans notre fonds d’investissement à impact, nous avons retardé les paiements des remboursements de dettes de plusieurs mois, pour permettre aux structures de l’économie sociale et solidaire de passer le cap. 

  • Comment votre équipe a-t-elle été sollicitée, et par qui ? Quelle est votre réponse et les actions concrètes mises en place ? 

Concernant les entrepreneurs de l’économie solidaire et sociale, nous avons mis en place un plan d’action auprès des lauréats de nos précédentes éditions de La Fabrique Aviva (LFA) : relais de communication, mise en relation, newsletter avec une boîte à outils pour les aider dans la gestion et la reprise d’activités (études des cas particuliers et des aides apportées par les agents avec le soutien de l’équipe de la Fabrique Aviva).

Concernant les agents, nous sommes en train d’équiper nos agences Aviva implantées sur le territoire de masques réutilisables, auprès de DreamAct, une entreprise de notre fonds d’Impact Investing

  • Comment vos collaborateurs sont-ils associés à votre engagement ?

Nos salariés et nos agents généraux ont été mobilisés pour participer à des actions locales pour aider les personnes en difficultés et soutenir l’économie localement. 

Au niveau d’Aviva France, nous avons mis en place des actions internationales en partenariat avec la Croix-Rouge en lançant un appel aux dons auprès de nos collaborateurs et de nos agents généraux, abondés par Aviva du même montant (un euro donné, un euro d’abondement par Aviva).

  • Quels sont les changements que cette crise va engendrer ?  

Pour nos clients, nos assurés et les Français de façon plus globale, la crise actuelle pourrait accroître leur volonté à donner du sens à leur épargne. Il est possible qu’ils se réorientent vers des placements plus éthiques, plus solidaires, plus responsables…

Intégré à la stratégie IT d’Aviva France depuis dix ans, le télétravail devrait prendre une ampleur plus conséquente dans les mois et années à venir au sein des entreprises. Les employeurs vont devoir tenir compte des besoins de leurs collaborateurs et chacun devra apprendre à s’approprier les nouveaux codes imposés en entreprise par la crise. 

  • Comment imaginez-vous l'après ?

Il y a des aspects positifs qui devront rester après la crise, notamment sur les simplifications de nos processus et les moyens d’être plus en proximité avec nos clients.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer