Aller au contenu principal
Par Agence LIMITE - Publié le 18 novembre 2020 - 09:46 - Mise à jour le 18 novembre 2020 - 09:46
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

LinkedIn : un réseau social professionnel sur lequel le mécénat aussi a toute sa place

LinkedIn est un réseau social idéal pour révéler votre expertise en matière d’engagement. S’y trouvent des membres de votre équipe, vos partenaires associatifs, des salariés de l’entreprise… Autant de parties prenantes auprès desquelles il est stratégique pour vous de communiquer et sur lesquelles vous pouvez vous appuyer pour relayer vos messages.

© Agence LIMITE. LinkedIn : interagir avec les professionnels de l’engagement.

LinkedIn : attention aux idées reçues 

Non, LinkedIn n’est pas/plus uniquement une plateforme de recherche d’emploi ! Ce réseau social a su se renouveler depuis quelques années pour se transformer en véritable plateforme d’échanges professionnels, personnels et sociétaux. Plutôt que d’être une plateforme horizontale où l’annonceur ne fait que de publier des actualités, et contrairement aux plateformes les plus populaires (Facebook, Instagram) elle bénéficie d’un bon taux d’engagement et d’une visibilité convenable.

Grâce à ses contenus qualitatifs et à sa communauté d’actifs de 30 ans et plus (79 % des membres ont plus de 34 ans), la présence des fondations sur ce réseau renforce leur image de sérieux et de confiance. Elles y partagent essentiellement des contenus reflétant leur expertise : articles, études, infographies, chiffres clés liés à leur action, etc.

Linkedin : un réseau social encore difficile à appréhender par les fondations

LinkedIn est sans doute le réseau social qui reste le plus difficile à appréhender par les fondations. Cela peut sans doute s’expliquer par la position originale de celui-ci : tandis que la création de contenu est placée au cœur de l’ADN de Twitter, Instagram et Facebook (sans parler de la révolution TikTok), la raison d’être initiale de LinkedIn repose sur la création de connexions professionnelles. 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : alors que 98 % des associations ont un compte sur ce réseau social en 2019 (source : Baromètre e-donateurs LIMITE-IFOP), seulement 20 % des fondations créées par une entreprise y sont présentes. Une présence qui se fait d’ailleurs peu à peu rattraper par Instagram, nouvelle vitrine de l’engagement pour les fondations.

Sur les 23 fondations présentes sur le réseau, 70 % des communautés LinkedIn ne dépassent pas les 1 000 followers.

 

© Agence LIMITE - Benchmark de la communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2020.
© Agence LIMITE - Benchmark de la communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2020.

 

Enfin, le benchmark nous révèle une communication qui reste à structurer, avec une ligne éditoriale peu adéquate pour 67 % d’entre elles, et une fréquence des publications encore trop faible (seulement 5 % des fondations publient au moins une fois par semaine).

 

© Agence LIMITE - Benchmark de la communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2020.

© Agence LIMITE - Benchmark de la communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2020.

 

Communiquer sur LinkedIn : les bonnes pratiques

LinkedIn est le réseau social sur lequel on attend d’une fondation qu’elle apporte un point de vue et défende une vraie vision.

Côté publication, pas de surprise : un bon contenu nécessite pour la fondation des visuels de qualité et des messages structurés. Pour une meilleure visibilité, il est recommandé de créer des catégories par domaines d’intervention ou sujets, grâce à l’utilisation de hashtags : #Appelàprojets, #Culture #Villeinclusive, etc. ; mais également d’éviter les posts trop longs. Un maximum de 150 caractères dans l’accroche est préconisé pour que l’ensemble du texte soit visible.

Mais la présence d’une fondation sur LinkedIn peut aussi passer par celle de tout ou partie de ses équipes (délégué·e général·e, responsables de programmes, etc.) dont la légitimité à parler des sujets de la fondation renforce celle de cette dernière.

Enfin, la dimension encore trop souvent oubliée dans les stratégies de contenu est celle du support utilisateur : sur quel support mon message sera-t-il visible ? Quels sont les comportements utilisateurs de ce réseau social ? Pour LinkedIn par exemple, plus de 60 % des connexions proviennent d’un smartphone (un chiffre qui ne cesse de progresser). Il s’agira donc de penser le message en conséquence !

 

Communiquer sur son mécénat

Benchmark réalisé par LIMITE, agence spécialisée sur les sujets d’intérêt général, entre février et mars 2020, sur les 118 plus grosses fondations (fondations d’entreprise, fondations sous égide, FRUP et fonds de dotation) françaises créées par une entreprise mécène.

Si vous souhaitez avoir accès à l’ensemble des résultats de ce benchmark et/ou réfléchir avec nous à votre communication digitale, contactez-nous !

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer