Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 16 février 2021 - 12:00 - Mise à jour le 16 février 2021 - 12:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

1 800 jeunes s’expriment sur la question de l’égalité des chances

Close le 31 janvier, la 8e édition du Prix « Jeunesse pour l’égalité », organisée par l’Observatoire des inégalités, a reçu 522 créations. 1 800 jeunes se sont exprimés en répondant à la question « Quand on veut, on peut ? », le thème de cette année.

Crédit photo : MARCELO MADERS DE OLIVEIRA.
Crédit photo : MARCELO MADERS DE OLIVEIRA.

 

Comme chaque année, l’Observatoire des inégalités a invité les jeunes de 11 à 25 ans à prendre la parole sur l’égalité ou, de facto, sur les inégalités. Le thème de cette 8e édition du Prix « Jeunesse pour l’égalité » est l’égalité des chances en répondant à la question « Quand on veut, on peut ? ».

1 800 jeunes inscrits

Les inscrits avaient jusqu’au 31 janvier pour envoyer leur création. L’Observatoire des inégalités a été agréablement surpris d’enregistrer 1 809 jeunes participants soit une centaine d’inscriptions en plus que l’année dernière, et ce, malgré le contexte sanitaire. 

Le jury a ainsi reçu 426 affiches et 96 vidéos qu’il examinera avant d’annoncer une cinquantaine de créations finaliste début mars. Les œuvres sélectionnées seront ensuite diffusées sur les réseaux sociaux de l’organisme. 

Des jeunes engagés pour une société plus juste

À travers leur création, les groupes participants ont non seulement dénoncé des formes d’inégalités, comme les inégalités femmes-hommes, la question du handicap, de la grossophobie ou encore de la transphobie, mais ont aussi pointé du doigt des secteurs où ces inégalités ne cessent de se manifester. 

Les œuvres remettent également en cause une société jugée individualiste plutôt que collectiviste, où règne la compétition plutôt que l’entraide. Ce prix est l’occasion pour ces jeunes de s’exprimer sur la société qu’ils souhaitent, comme l’affirme Enora, jeune participante, dans le communiqué

Il est important de faire participer la nouvelle génération à ce type d’action car c’est à nous, les jeunes, de faire changer les problèmes sociétaux. Personnellement, ce concours m’a aidée à me questionner davantage sur les inégalités et, quel que soit le résultat du concours, cela aura été bénéfique pour moi. L’inégalité est un problème majeur dans notre société et c’est en agissant grâce à des petites actions que l’on construira demain un monde meilleur.

 

Dates clés à venir

- Mi-février : le jury sélectionne une cinquantaine d'œuvres finalistes.

- Début mars : les œuvres seront révélées et diffusées sur le site Internet et les réseaux sociaux de l’Observatoire des inégalités.

- 24 mars : en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, la remise des prix se tiendra à Paris, ou à distance. Les équipes lauréates seront annoncées et les prix remis.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer