Aller au contenu principal
Par Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires - Publié le 4 décembre 2020 - 10:30 - Mise à jour le 4 décembre 2020 - 10:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Novembre, sous le signe du glanage solidaire

Grâce à un temps clément, SOLAAL et deux de ses relais ont pu mettre en œuvre des glanages dans trois régions. Cette pratique permet de créer un lien social fort et d’impliquer à la fois le donateur et les associations bénéficiaires. 

Grâce à un temps clément, SOLAAL et deux de ses relais ont pu mettre en œuvre des glanages dans trois régions. Cette pratique permet de créer un lien social fort et d’impliquer à la fois le donateur et les associations bénéficiaires. 

Ile-de-France 

Ce premier glanage est à l’initiative de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) d’Ile-de-France. En collaboration avec SOLAAL, la MSA a pu solliciter Corinne Heusèle, productrice de pommes à la Ferme de Corbeville (77) pour accueillir des associations locales pour une cueillette solidaire dans ses vergers. Du 13 au 21 novembre 2020, trois associations ont pu se mobiliser, certaines à plusieurs reprises, pour récupérer plus d’une tonne de pommes destinées habituellement à la fabrication de jus. Retrouvez quelques images de cette opération sur notre chaîne Youtube

Occitanie 

La production de radis a été plus importante que prévue pour Denis Miotto, maraîcher à Launaguet (31). C’est pourquoi il a sollicité SOLAAL Occitanie pour un don d’environ 850 kg aux associations locales. Ne pouvant pas assurer la récolte de ses radis, il a fallu mobiliser rapidement des bénévoles. Grâce à la réactivité de Maguelone Pontier, directrice du Marché d’Intérêt National de Toulouse, membre fondateur de SOLAAL Occitanie, des personnes de différents horizons (étudiants, bénévoles des associations bénéficiaires, personnes en chômage partiel, salariés ayant dégagé du temps pour participer à cette opération solidaire) ont pu se retrouver le 24 novembre 2020 dans les champs. Ce maraîcher organisait pour la première fois un glanage sur son exploitation. Il a été ravi de trouver une solution pour ne pas jeter le fruit de son travail et qui permet dans le même temps de faire un geste solidaire. 

Hauts-de-France 

Fin novembre 2020, c’est Alain Goubet, maraîcher du Pas-de-Calais (62) qui a sollicité SOLAAL Hauts-de-France pour organiser un glanage sur plusieurs jours. En effet, l’une de ses parcelles a fait face à une attaque d’un parasite rendant la vente impossible d’environ 10 tonnes de choux blancs. Les produits restants consommables, au lieu de les détruire le donateur s’est tourné vers le don. C’est d’ailleurs la troisième fois qu’il sollicite SOLAAL Hauts-de-France pour organiser un glanage. Déjà 3,7 tonnes ont pu être récoltées entre les 26 et 27 novembre. Cela a été possible, grâce à la présence de 18 bénévoles de cinq associations ayant d’ailleurs accepté de récolter une partie des choux pour d’autres associations. Ce geste solidaire a permis à SOLAAL Hauts-de-France de proposer des choux à des associations n’étant pas disponibles pour le glanage. La récolte continue ! 

Un grand merci aux bénévoles pour leur présence durant cette période exceptionnelle, ainsi qu’aux donateurs pour la confiance accordée. Pour rappel, SOLAAL a élaboré une convention permettant d’encadrer le glanage. Si vous souhaitez réaliser ce type de don sur votre exploitation, n’hésitez-pas à nous contacter.

Fermer
Fermer