Aller au contenu principal
Par TotalEnergies Foundation - Publié le 22 septembre 2021 - 10:51 - Mise à jour le 22 septembre 2021 - 10:51
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Les collaborateurs de TotalEnergies s’engagent auprès d’Elles bougent

Elles bougent est une association soutenue par TotalEnergies qui vise à renforcer la mixité dans les entreprises des secteurs industriels et technologiques. L’association entend à la fois faire connaître aux jeunes filles l’étendue des métiers de l’ingénierie et du technique et susciter des vocations grâce à des rencontres organisées entre collégiennes, lycéennes et professionnelles de l’industrie. Amel Kefif, déléguée générale d’Elles Bougent revient sur l’importance de l’engagement des 202 « marraines » de TotalEnergies engagées au côté de l’association.

Les collaborateurs de TotalEnergies s’engagent auprès d’Elles bougent. Crédit visuel : Carenews.
Les collaborateurs de TotalEnergies s’engagent auprès d’Elles bougent. Crédit visuel : Carenews.

Si la parité existe en terminale S, celle-ci disparaît progressivement dans les études supérieures scientifiques et techniques. Par manque d’information, autocensure ou habitude sociétale, les jeunes femmes se dirigent encore trop peu vers les métiers de l’ingénierie et du technique, pourtant très valorisés sur le marché du travail. C’est justement pour privilégier la diversité des talents au sein des entreprises que naît l’association Elles bougent. Elle est créée en 2005, sous l’impulsion de Marie-Sophie Pawlak, alors directrice des relations extérieures d'une école d'ingénieurs, et elle-même ingénieure de formation, et de deux groupes industriels désireux de recruter davantage de femmes ingénieures. 

Pour transmettre la passion d’un métier et susciter des vocations chez les jeunes filles, Elles bougent s’appuie sur un réseau de plus de 4 000 marraines – des femmes ingénieures et techniciennes. Amel Kefif, déléguée générale d’Elles bougent, revient sur l’importance du soutien de TotalEnergies aux côtés de l’association. 

Comment se traduit concrètement l’engagement de TotalEnergies aux côtés d’Elles bougent ?

Chez Elles bougent, nous nous appuyons essentiellement sur un réseau de marraines qui vont pouvoir informer les jeunes femmes - collégiennes et lycéennes-  des nombreuses possibilités de carrières scientifiques et techniques qui s'offrent à elles, témoigner de leur parcours, de leur métier et donner l’envie d’oser ces filières. Le nombre de collaboratrices de TotalEnergies engagées à nos côtés est énorme : au total, ce sont 202 femmes ingénieures et techniciennes qui sont aujourd’hui marraines chez Elles bougent, en France métropolitaine mais aussi en Guadeloupe, en Guyane et à la Réunion. À l’étranger, on retrouve également des marraines en Belgique, en Espagne, au Maroc et au Royaume-Uni.     

Qu’apportent ces temps de rencontres et d’échanges aux jeunes filles et aux marraines ?

La plupart des marraines que je rencontre ont besoin de partager. Beaucoup se sont senties seules à l’école ou au travail et certaines le sont encore. Le discours d’Elles bougent résonne énormément en elles. Elles ne veulent pas que d’autres jeunes filles subissent l’autocensure ou se retrouvent à être la seule fille dans une promotion de 99 garçons en prépa ou en école d’ingénieur. Certaines marraines ont des carrières absolument incroyables et elles ouvrent les yeux des jeunes filles qu’elles rencontrent lors de nos temps d’échanges. Elles leur permettent vraiment de s’émanciper, de participer à leur autonomie, à leur indépendance financière et intellectuelle. Le discours des marraines vient s’ajouter au premier prescripteur d’informations que sont les parents. Quand on envoie des marraines dans des collèges ou des lycées, elles sont vraiment très attendues.

Quel degré d’investissement est nécessaire pour devenir marraine chez Elles bougent ?

Nous avons décidé que nos marraines et les relais s’inscrivent sur la base du volontariat. La moyenne d’investissement d’une marraine est de deux à trois évènements par an pour Elles bougent : une heure d’échanges dans un lycée, une demi-journée pour accompagner des étudiantes, lycéennes ou collégiennes dans des salons professionnels, ou une demi-journée de parcours découverte en entreprise. 

TotalEnergies constitue un modèle en matière d’engagement car l’entreprise offre trois jours de solidarité à ses employés pour s’engager auprès d'associations. Cela permet d’avoir une facilité à poser une demi-journée ou une heure auprès de son manager. Ce système fluidifie réellement les échanges et l’engagement des collaborateurs auprès d’Elles bougent.

Si vous souhaitez devenir marraine, rendez-vous sur le site de l’association.

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer