Aller au contenu principal
Par TrendEthics - Publié le 7 juillet 2022 - 12:55 - Mise à jour le 7 juillet 2022 - 13:19
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Slow déco : le tissage à la main traditionnel des minorités ethniques d’Asie du Sud-Est

Parmi les acteurs qui changent la tendance en matière de production, les entrepreneuses de TrendEthics défendent un savoir-faire artisanal : le tissage à la main. Leurs coussins sont produits en petite quantité, avec des matières et des procédés de teinture végétale respectueux de l'environnement tout comme de la santé.

SLOW DÉCO

 

Dans la lignée du slow fashion, le slow déco vise à encourager une production et une consommation plus responsables des produits de la maison. Le concept consiste à ne plus d’acheter à outrance, mais de réellement choisir les marques et les produits qui font du bien à la planète et à la société dans laquelle nous aimerions vivre. En ce sens, soutenir le mouvement de slow déco, c’est s’engager à apporter sa contribution aux luttes sociales et environnementales contemporaines.

 

Tisserande cambodgienne

...

LE TISSAGE À LA MAIN

 

Le tissage est un travail patient et minutieux, d’autant plus qu’il est précédé des nombreuses étapes nécessaires à la préparation des fils de chaîne sur le métier à tisser : l'ourdissage, l'enfilage, l'empeignage, le nouage…

Les tisserandes de TrendEthics produisent, à la main et en petite quantité, des étoffes tissées en coton bio et teintes avec des colorants végétaux. Les ouvrages réalisés sont soignés et faits pour durer dans le temps. Leurs matières premières sont biodégradables et inoffensives pour la nature environnante.

Ainsi, les coussins TrendEthics sont le fruit d’une démarche éthique qui fait sens, étant donné le contexte actuel d'urgence climatique. De plus, les artisanes tissent à leur rythme car c’est la qualité qui prime sur la quantité. Les tisserandes sont rémunérées équitablement, ce qui leur permet d’accéder à de bonnes conditions de vie.

 

 

Apprentie tisserande laotienne

...

UN SAVOIR-FAIRE PORTEUR D’AVENIR

Les tisserandes d'Asie du Sud-Est sont des artisanes passionnées, qui ont hérité de ce savoir-faire et qui le transmettent à leurs filles dans l’espoir de faire perdurer cette tradition. En effet, chaque ethnie transmet une part de son histoire par le biais des motifs textiles et tous ont une signification différente, en fonction de la région d'où ils proviennent.

Pour Petsemone, apprentie tisserande au centre de formation Deaf&Mute à Luang Prabang, au Laos, apprendre à tisser sur un métier à lames est un rêve qui devient réalité ; plus tard, elle souhaiterait devenir professeur.

La jeune fille tisse les modèles de la collection Deaf&Mute avec ses camarades qui, pour la plupart, sont malentendantes. Petsemone, quant à elle, est entendante mais étudie au foyer car elle est issue d’un milieu défavorisé.

 

La mécanique du métier à tisser à lames est complexe : des cordelettes soulèvent les lames de bois sur lesquelles sont disposées des lisses en coton ; celles-ci lèvent ou baissent à leur tour les fils de chaîne (fils verticaux). Petsemone passe alors sa navette dans la foule, l’espace qui sépare les deux nappes de fils parallèles ainsi formées. Le peigne lui sert à répartir les fils de chaîne de façon régulière sur toute la largeur de l’ouvrage et à tasser les rangs de fils de trame pour former un tissu homogène. Une fois tissée, l’étoffe de toile est enroulée sur l’enssouple avant du métier.

 

Le tissage est pour elles un moyen de surmonter leur handicap pour s’épanouir dans le monde professionnel. Pour découvrir à quoi ressemble son quotidien au centre de formation, direction le site de Deaf & Mute.

 

Vous êtes curieux de savoir qui sont les autres tisserandes derrière TrendEthics ?  Vous souhaitez découvrir toutes nos collections de coussins pour adopter le slow déco chez vous ? Vous vous intéressez au tissage et vous aimeriez en savoir plus sur ce sujet ? N'hésitez pas à lire l'article "Comment les tisserandes font-elles pour tisser à la main ?", sur notre blog. 

 

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer