Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 17 mai 2021 - 12:00 - Mise à jour le 28 mai 2021 - 14:32 - Ecrit par : Lisa Domergue
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Envie Le Labo : un éco-lieu au service de l’économie circulaire

Envie Le Labo est un éco-lieu unique en son genre. Inauguré au printemps 2021, il a l’ambition de sensibiliser les citoyens au recyclage et au réemploi des objets et notamment des équipements électroménagers. Reportage.

Les revêtements extérieurs de l'éco-lieu Envie Le Labo sont en bois de récupération. Crédit photo : Carenews.
Les revêtements extérieurs de l'éco-lieu Envie Le Labo sont en bois de récupération. Crédit photo : Carenews.
 
Paris, 20e arrondissement. À quelques mètres de la place de l’église entre Belleville et Ménilmontant, difficile de passer à côté de ce nouveau bâtiment de 560 mètres carrés, inauguré à la veille du troisième confinement, qui semble sorti de nulle part. Ses façades sont entièrement recouvertes de bois de récupération et de grandes baies vitrées laissent déjà entrevoir des appareils électroménagers. 
 
 

 

En plein cœur des quartiers populaires, l’Envie Le Labo se définit comme un éco-lieu ayant vocation à accompagner les citoyens « vers un mode de vie écoresponsable et solidaire », et ce, notamment en les sensibilisant au recyclage et au réemploi des objets. Dans le jargon de l’ESS, on définirait ce lieu comme l’une des vitrines de l’économie circulaire. Un terme que Nesrine Dani, directrice de l'éco-lieu, souhaite à juste titre vulgariser :

Le terme économie circulaire ne parle pas beaucoup parfois. On essaie donc d’utiliser des termes plus simples et de démontrer que des solutions simples et accessibles existent.

La légitimité par l’exemplarité

Une fois à l’intérieur, on découvre l’ossature du bâtiment en bois, et on essaie de deviner à partir de quels matériaux ont été réalisés les différents meubles qui habillent le lieu. C’est spacieux, aéré, moderne, loin de la folie parisienne aux nombreux espaces bétonnés.

Envie Le Labo propose, au rez-de-chaussée, un espace de vente d'appareils électroménagers reconditionnés. Crédit photo : Carenews
Envie Le Labo propose, au rez-de-chaussée, un espace de vente d'appareils électroménagers reconditionnés. Crédit photo : Carenews.

 

Pour l’association Envie, à l’origine de ce projet, il était fondamental qu’un lieu promouvant l’économie circulaire soit exemplaire en termes de construction et d’aménagement. Mission réussie puisque selon une étude de circularité cofinancée par l’Ademe, l’éco-conception du bâtiment a permis de se passer de 20 tonnes d’éléments neufs. Finitions brutes, mobiliers de seconde main, cloisons réalisées à partir des hublots de machines à laver… autant d’astuces qui mettent le recyclage au service d’un design épuré et chaleureux. 

Cette identité, Envie Le Labo souhaite la transmettre au public grâce à des visites pédagogiques. Pour ce faire, un parcours commenté et illustré par des balises a été imaginé et permet aux citoyens de découvrir le lieu. Enfin, elle n’est pas accessible au grand public, mais son rôle est primordial : une toiture végétalisée qui permet de retenir l’eau de pluie, rafraîchir l’ensemble du bâtiment durant l’été et surtout, encourager la biodiversité. 

La toiture végétalisée permet de retenir les eaux de pluie, baisser la température du bâtiment en été et favoriser la biodiversité. Crédit photo : Carenews.
La toiture végétalisée permet de retenir les eaux de pluie, de baisser la température du bâtiment en été et de favoriser la biodiversité. Crédit photo : Carenews.

Le « concept-store » de l’association Envie

L’éco-lieu s’étend sur trois étages reliés par un grand escalier en colimaçon au centre. Au rez-de-chaussée, on peut y découvrir l’espace de vente d’appareils électroménagers reconditionnés. Ces équipements, destinés à être jetés, ont été collectés et rénovés par des employés en réinsertion de l’atelier Envie de Trappes. 

Depuis 1984, Envie est une association structurée autour de 50 entreprises d’insertion en France spécialisées dans la vente et la réparation d’appareils. Elle accompagne ainsi 2 300 personnes éloignées de l’emploi comme nous l’a expliqué Éric Guatino, directeur de la structure de Trappes, chargée d’approvisionner Envie Le Lab en appareils reconditionnés : 

Au cours de ce parcours d’insertion, l’objectif est d'accueillir des gens pour remettre le pied à l’étrier, les former et co-construire avec eux un parcours professionnel qui doit les amener à un emploi pérenne à la sortie de leur passage chez l’Envie. Il y a un accompagnement social de façon à lever les freins périphériques de retour à l’emploi.

Mais Envie Le Labo n’est pas qu’un magasin de revente d’appareils reconditionnés. Nesrine Dani poursuit donc la visite à l'étage. On y trouve un grand espace mis à disposition afin d’y organiser des ateliers pour le grand public : « Nous proposons des ateliers sur le thème de l’électroménager animés par Envie et d’autres sur des thèmes du quotidien plus larges comme les textiles, l’alimentation ou encore la décoration, animés par d’autres acteurs associatifs. » 

Aujourd’hui, l’association Les Petits Clous anime un atelier destiné aux enfants et à leurs parents pour qu’ils construisent leur propre jouet en chutes de bois. Un temps convivial mêlant loisir et sensibilisation. 

 

Lisa Domergue 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer