Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 29 avril 2021 - 16:00 - Mise à jour le 4 mai 2021 - 14:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’essor de l’agritech pour favoriser l’agroécologie

L’agritech se démocratise dans le monde agricole et révolutionne les méthodes de production. Cette innovation technologique permettra-t-elle de répondre aux problématiques actuelles de l’agriculture ? Détails.

Crédit photo : AndreyPopov
Crédit photo : AndreyPopov

 

L’agriculture est en pleine mutation. Nous serons près de 10 milliards en 2050. Face aux enjeux productivistes d’une humanité à la croissance exponentielle, à la crise écologique qui impose une révolution des modes de vie et des modèles de production, à la crise sociale que traverse le monde agricole, comment révolutionner l’agriculture ? L’agritech, une nouvelle forme d’agriculture portée par les startups, transforme le milieu agricole. Découvrez notre sélection (non-exhaustive).

Greenback dresse un diagnostic des sols

Fourmis, taupes, vers de terre sont de véritables charpentiers qui structurent et apportent des nutriments essentiels à la croissance des denrées produites. Les sols ont besoin d'apports en nutriments, l'humus doit être approvisionné. Comment optimiser les pratiques pour atteindre un modèle durable, sans détruire la richesse des terres cultivées ? La startup française Greenback est la première agence mondiale de notation de la santé écologique des sols. 

Créée par le français Quentin Sannié, Greenback mesure l’impact des différentes pratiques agricoles sur les sols. A partir d'échantillonnages, d’analyses physico-chimiques, d’analyses d’ADN pour établir la composition biotique des sols, de relevés du taux de carbone pour mesurer leurs masses organiques, l’entreprise offre une visibilité sur la composition des sols, et sur les pratiques bonnes ou non pour la durabilité et la productivité. Des métadonnées issues des satellites ou radar permettent la mesure de la pollution des sols, de leur érosion. 

Ÿnsect veut nourrir le monde de demain

L’agritech, c’est aussi repenser à comment nourrir les 10 milliards d’êtres humains annoncés en 2050. Quelles productions développer pour répondre à la croissance de la population ? Ÿnsect, une entreprise française créée en 2011 s’est spécialisée dans l’entomoculture, en d’autres termes l’élevage d’insectes. Elle possède la plus grande ferme verticale du monde à Poulainville, près d’Amiens, qui sera prête en début d’année 2022, ainsi que deux autres sites en France et une aux Pays-Bas. La ferme samarienne atteindra une hauteur de 40 mètres de haut. Cette usine aura un bilan écologique négatif et produira 100 000 tonnes de farine issus de la transformation de scarabées. Un tiers de la production servira de protéines pour nourrir les poissons d’élevages et les animaux de compagnies, les deux autres tiers deviendront de l’engrais pour l’agriculture biologique. Les insectes, l’avenir de l’agriculture ? Entre gain de place, durabilité et aspect écologique de la production, cette pratique possède des atouts dans la perspective de résilience du système agricole. 

Agricool pour une agriculture locale

Revenir au local, à des productions à impact énergétique faible ou nul, à une consommation de proximité, ce sont des enjeux majeurs de la révolution agricole et consumériste qui doit avoir lieu pour la durabilité des écosystèmes. Agricool, une startup française fondée en 2015, répond à cette problématique en produisant des fruits et légumes en région parisienne, sans pesticides et en utilisant uniquement des énergies renouvelables. Elle réutilise des containers maritimes, destinés aux commerces entre les différentes régions pour un emploi local. 

Ferme Digitale relie innovations et monde paysan 

De la mixité entre les paysans et les nouvelles pratiques agricoles dont l’agritech, naîtra l’agriculture durable. C’est en tout cas le constat de la Ferme Digitale. Créée en 2016, cette association a pour objectif de promouvoir l’innovation et le numérique pour une agriculture performante, durable et citoyenne. 53 startups de l’agritech et de la foodtech sont membres de l’association. 

La mission de Ferme Digitale est de prôner, auprès des agriculteurs, les innovations et le digital pour leur permettre d'atteindre l'indépendance, de transformer leurs méthodes de travail pour être plus respectueux de l'environnement et redonner de la viabilité et de la pérennité économiques à leur projet. 

Découvrez le dossier complet :
Pour aller plus loin, Carenews vous propose un dossier complet "Alimentation et agriculture durables"

 

Fermer
Fermer