Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 13 septembre 2021 - 14:00 - Mise à jour le 13 septembre 2021 - 14:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Les associations appellent à renouer avec l’engagement !

Pour relancer l’engouement des Français pour les associations, la campagne « Mon association, je l'adore, j'y adhère ! » des réseaux associatifs Le Mouvement des associations et Hexopée invite à (ré)adhérer à son association de quartier comme avant la crise du covid.

La campagne « Mon association, je l'adore, j'y adhère ! » rappelle l'importance de s'engager. Crédits : Le Mouvement associatif et Hexopée
La campagne « Mon association, je l'adore, j'y adhère ! » rappelle l'importance de s'engager. Crédits : Le Mouvement associatif et Hexopée

 

Des associations en manque d'adhérents

Près de 40 % des associations étaient encore quasiment à l’arrêt, un an après le début du covid, en juin 2021 (enquête réalisée par Le Mouvement associatif, le Réseau National des Maisons des Associations (RNMA) et Recherches & Solidarités).

Pour marquer cette rentrée, Le Mouvement associatif et Hexopée lancent une vaste campagne d'adhésion intitulée « Mon association, je l'adore, j'y adhère ! », avec le soutien de Sarah El Haïry, la secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement et  Olivia Grégoire, secrétaire d'État chargée de l'ESS. 

 

Une campagne imaginée pour s’engager 

 

La création et la coordination de l’ensemble de la campagne de communication a été confiée à l'agence Limite, référence dans le milieu de la communication sur les sujets d'intérêt général. L’objectif est de rappeler aux Français qu’il est important de retrouver leurs activités associatives locales, qui constituent un maillage primordial pour faire vivre le lien social. 

Enfants, étudiants, actifs, retraités, au total, ce sont près de 23,5 millions de Français qui avaient pour habitude, chaque semaine, de pratiquer une activité culturelle, éducative, environnementale, sportive ou d'aide aux personnes en perte d'autonomie, en situation de handicap ou d'exclusion, dans un gymnase, une MJC ou encore un centre d'animation près de chez eux. 

 

Recréer le tissu associatif

 

Pour les associations, la question des adhésions est centrale. En effet, la relation avec leurs adhérents est un sujet de préoccupation pour 55 % d'entre elles (54 % des associations a connu une baisse des ressources issues du manque de cotisations).

 

« Il est temps de se retrouver ! Après le repli individuel imposé par la crise sanitaire, nous avons tous et toutes besoin de revenir au collectif. Les associations le permettent. Ce qu'elles proposent, ce n'est pas qu'une pratique d'activités, mais aussi la possibilité de faire ensemble, indispensable à notre société. Voilà pourquoi, il est important qu’associations et adhérents se retrouvent enfin », a rappelé Claire Thoury, Présidente du Mouvement associatif dans un communiqué.

 

« La vie sans les associations ne serait pas possible, nous venons de le voir, mais les associations n’existeraient pas non plus sans leurs adhérents, leurs pratiquants. C’est un projet commun et c’est pour cela que cette campagne est essentielle : soutenir et donner envie », a précisé David Cluzeau, délégué général d'Hexopée.

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer