Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 20 septembre 2021 - 13:59 - Mise à jour le 29 septembre 2021 - 12:01
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#CeuxQuiFont : interview d'Amel Kefif, directrice générale d'Elles bougent

L'association Elles bougent vise à renforcer la mixité dans les entreprises des secteurs industriels et technologiques. Créée en 2005, elle entend à la fois faire connaître aux jeunes filles l’étendue des métiers d’ingénierie et du technique et susciter des vocations grâce à des rencontres organisées entre collégiennes, lycéennes et professionnel·le·s de l’industrie.

#CeuxQuiFont : interview d’Amel Kefif, directrice générale d'Elles bougent. Crédit visuel : Carenews.
#CeuxQuiFont : interview d’Amel Kefif, directrice générale d'Elles bougent. Crédit visuel : Carenews.

Un manque de parité dans les secteurs industriels et technologiques

Si la parité existe en terminale S, celle-ci disparaît progressivement dans les études supérieures scientifiques et techniques. Par manque d’information, autocensure ou habitude sociétale, les  jeunes femmes se dirigent encore trop peu vers les métiers de l’ingénierie et du technique, pourtant très valorisés sur le marché du travail. 

C’est justement pour privilégier la diversité des talents au sein des entreprises que naît l’association Elles bougent en 2005, sous l’impulsion de Marie-Sophie Pawlak, alors directrice des relations extérieures d'une école d'ingénieurs, et elle-même ingénieure de formation, et de deux groupes industriels désireux de recruter davantage de femmes ingénieures.

« Tous ces secteurs d’activité dans l’ingénierie et le technique  qui sont vraiment méconnus ou inconnus ont des offres d’emploi de tous niveaux : on va valoriser toutes les formations, des bac pro aux masters et donc il y a des emplois pour tout le monde, pour toutes ces filles et ces femmes. »

Amel Kefif, déléguée générale d’Elles Bougent

Les marraines et relais d’Elles bougent

L’association s’appuie sur un réseau de « marraines » : des femmes ingénieures, techniciennes ou ayant suivi une formation scientifique. Elles travaillent dans les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile,  de l’énergie, du ferroviaire, du maritime ou encore du numérique. 

Leur rôle consiste à informer les jeunes femmes (collégiennes et lycéennes) des nombreuses possibilités de carrières scientifiques et techniques qui s'offrent à elles, en témoignant sans tabou de leurs parcours, de leur métier et des difficultés rencontrées. Elles vont accompagner les jeunes dans leurs choix d'orientation professionnelle en leur insufflant l'envie d’oser ces filières. 

« C’est en s’identifiant, en croisant des femmes qui ont été elles aussi des jeunes filles, qu’on peut se lancer dans des filières qu’on avait pas imaginé. Plus tôt on va permettre aux jeunes filles  de s’identifier et plus tôt on arrivera naturellement à plus de mixité en entreprise, d’égalité au sens large. »

Amel Kefif, déléguée générale de l’association Elles bougent

Elles bougent s’appuie également sur « des relais » - les hommes ingénieurs et techniciens  et les hommes  et femmes des fonctions support (RH, RSE, diversité inclusion). Ils peuvent également intervenir auprès des jeunes filles pour détailler les démarches de recrutement, l’importance de la mixité en entreprise, etc.

Des rencontres et des évènements 

Tout au long de l'année, l'association et ses partenaires organisent de nombreux évènements dans le but de faire découvrir aux collégiennes, lycéennes et étudiantes toute la richesse des filières et carrières scientifiques et technologiques. L’association permet aussi aux jeunes filles de participer à des évènements incontournables de l’innovation (salon du Bourget, Mondial de l’Automobile, Elles innovent pour le numérique...). 

Elles bougent organise tous les ans un forum de recrutement dédié aux étudiantes et jeunes diplômées d'écoles d'ingénieurs et de filières universitaires scientifiques et technologiques dans le but de les aider à développer leurs talents et à créer leur réseau. Pour la 9e édition en 2021, Elles bougent a organisé son forum à distance et recensé près de 800 jeunes participantes.

Depuis sa création Elles bougent  a permis de sensibiliser plus de 6 000 collégiennes, lycéennes et étudiantes  grâce à l’engagement de 4 400 marraines. 160 entreprises et établissements d’enseignement supérieur sont aujourd’hui partenaires de l’association, ainsi que 610 collèges et lycées.

Comment soutenir Elles bougent ?

« Vérifiez si votre entreprise ou institution ou lycée également sont partenaires d’Elles bougent et devenez marraine ou relais. Et votre entreprise ne l’est pas, engagez-là vers Elles bougent, sinon on vous accueillera en tant que marraine et relais indépendant pour que vous puissiez aller témoigner auprès des jeunes filles et les sensibiliser. »   

Amel Kefif, déléguée générale de Elles Bougent

Si vous souhaitez devenir marraine, rejoindre l’association ou nouer un partenariat au sein de votre établissement scolaire, rendez-vous sur le site de l’association.

 

#CeuxQuiFont
Cet épisode est réalisé avec le soutien de TotalEnergies Foundation, programme mondial de solidarité.

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer