Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 10 septembre 2021 - 15:00 - Mise à jour le 10 septembre 2021 - 15:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le fonds UrgencESS a accompagné près de 5 000 associations face à la crise

4 866 structures en difficulté ont été aidées grâce au fonds d’UrgencESS et 16 000 emplois sauvegardés. C’est le bilan qui vient d’être officialisé après plus d’un an de crise. Détails.

Bilan du fonds UrgencESS pour les associations aidées. Crédit : iStock
Bilan du fonds UrgencESS pour les associations aidées. Crédit : iStock

 

Face à la crise sanitaire et sociale du covid, en janvier 2021, Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable avait annoncé un fonds d’urgence de 30 millions d’euros pour les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) de moins de 10 salariés, notamment les associations et TPE.

 

16 000 emplois sauvegardés dans l’ESS

 

Grâce au soutien financier du fonds d’urgence pour les structures concernées ce sont près de 16 000 emplois qui ont pu être sauvegardés.

Dans le détail, l’aide financière octroyée correspondait à 5 000 euros pour les structures de 1 à 3 salariés et à 8 000 euros pour les structures de 4 à 10 salariés. Le ministère dévoile donc le chiffre de 4 866 structures ayant rencontré des difficultés économiques, essentiellement des associations. 

 

De nouvelles solutions de financement

 

Ces structures ont pu bénéficier de l'accompagnement du réseau de France Active et ses 35 associations territoriales afin de maintenir leur activité. Un diagnostic de leur situation économique et des conseils leur ont permis de s’orienter vers de nouvelles solutions de financement dans le cadre de France Relance, précise également le ministère. 

Certaines d’entre elles ont été accompagnées par certains partenaires de l’opération tels que le réseau des Dispositifs Locaux d’Accompagnement (DLA) ou de KissKissBankBank, le pionnier du financement participatif du Groupe La Poste.

 

Olivia Grégoire, secrétaire d'État à l'Économie sociale, solidaire et responsable, a souligné : 

Les structures que nous avons pu accompagner pour traverser la crise sont mieux armées pour s’engager dans la relance, qui concerne tous les acteurs économiques du pays. Nous devons désormais poursuivre notre politique de soutien aux entreprises de l’ESS en développant de nouveaux financements durables compatibles avec la dimension solidaire qu’elles portent au quotidien. »

 

Pierre-René Lemas, président de France Active a quant à lui précisé : 

Avec UrgencESS, nous avons pu apporter une réponse plus que tangible à des associations comme à des entreprises pleinement mobilisées sur le développement du lien social, la culture ou l’écologie. Et nous leur avons aussi permis de penser leur modèle pour rebondir face à la crise et de se projeter dans une relance pleinement solidaire. »

 

 

La rédaction 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer