Aller au contenu principal
Par Eudonet - Publié le 1 février 2021 - 11:16 - Mise à jour le 2 février 2021 - 09:24
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Associations et fondations : comment évaluer efficacement votre action de l’année dernière pour fixer vos objectifs à venir ?

Chaque jour, nous nous donnons à 200 % afin d’atteindre les objectifs de notre organisation. Nous avons à cœur de remplir notre mission et mettons en place toute une variété de dispositifs afin d’en assurer la réussite. Mais pour nous assurer de l’efficacité de ces derniers, nous en mesurons l’impact domaine par domaine. Ce sont les Key Performance Indicators (KPI).

Crédit photo : DR.
Crédit photo : DR.

Qu’est-ce qu’un KPI ?

Aussi appelé ICP (pour Indicateur Clé de Performance), le KPI (prononcé « Qui-pie-ail ») est une mesure de l’efficacité d’un dispositif ou le niveau d’atteinte d’un objectif. Le plus souvent utilisé dans les domaines commerciaux et marketing, ces derniers s’adaptent néanmoins parfaitement à d’autres secteurs comme le fundraising. Ils s’utilisent à plusieurs niveaux : aussi bien pour une vision micro qu’une vision macro de l’activité.

Il existe des centaines de KPI. Toutes trouveront leur pertinence selon les secteurs d’activité, selon les métiers, selon les missions et objectifs. Ainsi, pour être « clé » dans la gestion d’une activité ou d’un projet, il convient de ne se référer qu’aux KPI les plus pertinents. Dans la pratique, les KPI sont regroupés dans le tableau de bord (dashboard) de sa solution de gestion afin d’avoir une vue d’ensemble des performances de ses actions. Ainsi, nous sommes en mesure d’agir pour optimiser nos résultats et atteindre plus rapidement nos objectifs.

Quels KPI pour votre activité ?

Comme nous le disions, les Indicateurs Clés de Performance sont très nombreux et, bien qu’ils puissent être communs à plusieurs équipes de votre association, leur pertinence relève des différents facteurs de votre activité. Outre l’évolution du nombre de donateurs, bénévoles, mécènes, et de la valeur des dons, nous avons recensé pour vous les indicateurs principaux des métiers du fundraising.

  • Recrutement des donateurs : coût d’acquisition, temps d’acquisition moyen, taux de transformation, nombre de primo donateurs/an

  • Fidélisation : score RFM, taux d’attrition, taux d’engagement, durée moyenne de la relation avec le donateur, parrain ou bénévole

  • Bénévolat : disponibilité, temps de travail (équivalent temps plein ETP), turnover, nombre de formations/montées en compétence 

  • Evénement : taux de réponses, taux de participation, retour sur investissement, dons générés

  • Mécénat : nombre de renouvellements de conventions, nombre de nouvelles conventions, consommation des contreparties accordées, churn, downsell

  • Mission–projets : nombre d’actions réalisées/opérations terrain, niveau de satisfaction des bénéficiaires, taux d’efficacité du projet 

  • Marketing/communication : retombées des campagnes, NPS (Net Promoter Score : popularité/image)

  • Direction : revenus de l’OSBL, surplus/déficit, retour sur investissement, résultats N/N1, avancée des projets, croissance sur plusieurs années.

Les KPI cités ne sont que des exemples parmi tant d’autres, et peut-être sont-ils déjà trop nombreux pour pouvoir avoir une vue globale claire de votre activité. Il est capital dans votre pilotage de ne sélectionner que quelques indicateurs à suivre qui vous permettront de mesurer facilement et rapidement la réussite globale de vos missions. 

Faire le bilan de l’année et définir les nouveaux objectifs

Revenons vers le dashboard dont nous parlions plus haut.

Le tableau de bord vous permet de visualiser l’ensembles de vos KPI pour vous offrir une vue d’ensemble (dite 360°) de l’activité de votre organisation. Ces données sont une véritable richesse pour vous car elles vont vous permettre d’évaluer l’efficacité de la stratégie. Une vision consolidée et actualisée de vos indicateurs vous permet d’évaluer vos actions et de définir objectivement vos points faibles et vos points forts. Ainsi, vous êtes en mesure de prendre des décisions éclairées pour réajuster, si besoin, la stratégie de l’organisation.

Au-delà d’être un outil de reporting et d’évaluation, le tableau de bord va servir de support de pilotage. Il vous permet de gérer toute l’activité de l’association de façon proactive afin que vous puissiez surpasser les objectifs. Aussi, votre tableau de bord doit vous permettre d’exporter vos données et résultats sur une périodicité donnée (hebdomadaire, mensuelle, semestrielle, annuelle) afin que vous puissiez les analyser et comprendre ce qui a marché et ce qui n’a pas fonctionné, d’en comprendre les raisons.

Avec toutes ces données et analyses, vous êtes en mesure de construire des objectifs SMART (Simples, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels) pour l’année à venir. Un nouveau cycle commence : nous avons appris de nos erreurs passées et ajustons nos actions d’assurer la pleine réussite de nos missions.

CRM Eudonet
Avec le CRM d’Eudonet, construisez des tableaux de bord sur mesure qui vous permettent de piloter l’intégralité de votre activité au sein de votre OSBL. Choisissez les indicateurs les plus pertinents et partagez vos tableaux de bords et rapports dynamiques à tous vos collaborateurs afin que chacun ait le même niveau d’information et une vision globale des actions menées.

 

Fermer
Fermer