Aller au contenu principal
Par Fondation SNCF - Publié le 12 avril 2021 - 09:38 - Mise à jour le 12 avril 2021 - 09:49
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Quinquennat 2021-2025 : la Fondation SNCF centre sa mission sur l’insertion des jeunes

La Fondation SNCF donne le coup d’envoi d'un nouveau quinquennat au diapason des valeurs du Groupe SNCF et de sa stratégie RSE, des grands enjeux sociétaux et des attentes des Français. Capitalisant sur ses acquis, elle axe sa mission sur l’insertion des jeunes dans la société.

Quinquennat 2021-2025 : la Fondation SNCF centre sa mission sur l’insertion des jeunes. Crédit photo : iStock.
Quinquennat 2021-2025 : la Fondation SNCF centre sa mission sur l’insertion des jeunes. Crédit photo : iStock.

Aujourd’hui, dans un contexte de crise systémique, et alors que les jeunes sont en première ligne des urgences sociales comme écologiques, la Fondation SNCF fait le choix de concentrer ses actions et ses partenariats associatifs pour favoriser leur insertion dans la société. Objectif : les aider à trouver leur voie, professionnelle et citoyenne, et les accompagner dans leurs projets environnementaux au sein des territoires.

À travers ce nouvel engagement solidaire et citoyen, la Fondation contribue plus que jamais aux missions de cohésion sociale, territoriale et d’inclusion du Groupe SNCF partout en France, en interaction avec ses salariés.

Une nouvelle ambition, deux domaines d’intervention

Le quinquennat 2021-2025 est l’occasion pour la Fondation SNCF de capitaliser sur ses acquis, tout en recentrant sa mission en faveur de l’insertion des jeunes dans la société. Son budget, de 4,5 millions d’euros annuels, se portera en priorité sur deux domaines d’intervention en direction des jeunes âgés de 11 à 25, voire 30 ans.

Trouver sa voie 

Le premier domaine « Trouver sa voie » se consacrera particulièrement à aider les jeunes à construire, dans la confiance, leur avenir de citoyens responsables et d’acteurs de leurs trajectoires.

La pandémie a accusé les inégalités et mis à mal le devenir de nombreux jeunes, de l’adolescence à l’âge adulte. Surtout ceux qui connaissaient déjà des difficultés. Perturbés dans leurs études, leur formation ou leurs perspectives d’embauche, ils ont vu se détériorer davantage leur situation économique et leur arrivée sur le marché du travail. La Fondation SNCF va soutenir des initiatives associatives adaptées à leur tranche d’âge et à leur situation personnelle pour :

• les accompagner et les motiver tout au long de leur scolarité (par des actions qui vont du soutien scolaire au développement de leur potentiel, de l’acquisition des codes sociaux et civiques jusqu’à l’apprentissage du numérique)

• les aider à trouver leur voie professionnelle (par des actions d’aide à l’orientation, notamment vers des métiers d’avenir, de construction de leur projet professionnel en leur donnant les clés pour valoriser leur parcours)

• développer leur esprit entrepreneurial et leur engagement citoyen (par des actions mobilisant leurs compétences pour s'impliquer dans des projets solidaires et civiques).

 

Agir pour l'environnement

Le deuxième domaine d’intervention « Agir pour l’environnement », aura pour vocation de soutenir l’engagement des jeunes en faveur de l’environnement pour des territoires durables.

Les plus jeunes s’engagent aujourd’hui pour mieux préserver la planète. À partir d’un certain âge, ils ont envie d’agir en faveur de l’environnement, à travers des projets locaux concrets et utiles pour la revitalisation de leur territoire. La Fondation SNCF entend répondre à cet élan citoyen en les accompagnant pour concrétiser leurs projets et en visant, selon leur âge, à :

• les sensibiliser à l’éducation à l’environnement (par des ateliers sur la préservation de la nature, les modes de consommation durables, la lutte contre le gaspillage...)

• les encourager à pratiquer l’économie circulaire dans leur quotidien (par des initiatives sur la réparation et le réemploi d’objets et d'outils numériques, le troc, le compostage...)

• promouvoir l’esprit d'entreprenariat en faveur de l’environnement et faciliter leurs initiatives locales (opérations de ramassage des déchets en ville ou dans la nature, création de jardins potagers biologiques ou collecte de bouteilles...).

 

Au-delà de ces deux champs d’intervention prioritaires, la fondation consacrera une partie de son budget à des actions d’urgence, comme cela a déjà été le cas lors de la crise sanitaire en 2020 avec un effort tout particulier pour les jeunes qui souffrent de précarité économique, numérique et sociale.

Soutenir les jeunes en interaction avec les salariés SNCF

Véritable enjeu de société, la cause des jeunes dans le contexte de crise actuel concerne toutes les générations et peut susciter une adhésion immédiate des collaborateurs du Groupe SNCF : de nombreux salariés se sont mobilisés pour le soutien scolaire et numérique à distance durant le confinement du printemps 2020. La Fondation SNCF a développé un vrai savoir-faire en matière d’accompagnement des associations dédiées à la jeunesse.

Si la Fondation encourage toujours le bénévolat, elle mise aussi sur le mécénat de compétences SNCF pour amplifier l’engagement des collaborateurs, via notamment des dispositifs de mentorat ou de parrainage, en priorité au service des jeunes fragilisés.

Plus de 4 500 salariés s’impliquent actuellement sur leur temps de travail dans une des 87 associations partenaires de la SNCF, en moyenne 3 jours par an. La fondation souhaite en doubler le nombre d’ici à 2025, en accord avec le Groupe, qui entend encourager ce dispositif d’utilité publique, par ailleurs source d’épanouissement personnel et professionnel. Disposant d’une plateforme dédiée, la Fondation SNCF proposera aux salariés toujours plus de missions pour satisfaire les demandes.

La Fondation SNCF : 25 ans d’actions solidaires 

Pour amorcer ce nouveau quinquennat, en résonance avec la nouvelle stratégie du Groupe et ancré dans les territoires, la Fondation SNCF s’appuie sur une expertise et un savoir-faire reconnus développés depuis 1995.

Au fil de ses quinquennats, elle a su développer sa capacité à travailler en réseau sur tous les territoires, à nouer des partenariats innovants, à engager et mobiliser les collaborateurs, à créer des alliances avec des entreprises et à en mesurer les impacts. La dernière alliance en date réunit 22 grandes entreprises pour développer le mécénat de compétences en France.

Aujourd’hui, ce sont plus de 700 projets associatifs soutenus chaque année et plus de 7 000 collaborateurs engagés dans des actions solidaires.

 

Fermer
Fermer