Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[VACANCES] RSE : Eurostar s'engage pour une alimentation durable

France, Belgique , …
[VACANCES] RSE : Eurostar s'engage pour une alimentation durable
Eurostar s'est associé à des ONG pour mettre en valeur de la cuisine responsable dans le cadre de son programme RSE. Elle a organisé un concours de cuisine pour mettre à sa carte un plat «  durable  ». Le gagnant, Mathieu, propose à la business class un plat dont les principaux ingrédients ont été produits localement et dont la garniture respecte le rythme des saisons. Plus globalement, l'entreprise ferroviaire valorise ses engagements envers l'environnement, les jeunes et l'éducation. 


 

Un concours ouvert aux jeunes pour valoriser une cuisine saine et durable à bord des trains

Le concours Eurostar, qui est organisé chaque année en collaboration avec GoodPlanet Belgium, la Fondation GoodPlanet (France) et le Young People’s Trust for the Environment (Royaume Uni), est présidé par le Chef français étoilé Raymond Blanc. La Fondation GoodPlanet France est partenaire du concours dans le cadre de son programme d'aide aux entreprises sur le volet de l'alimentation durable. 

 

Le jeune gagnant, Mathieu, explique ses principes de base qu'il devait respecter en élaborant sa création culinaire : «  éviter le transport et utiliser les produits bio  ». Son professeur renchérit  : «  avant la cuisine, il y a la nature  !  » Et de rappeler lui aussi d'utiliser des produits locaux, des légumes oubliés, de cuisiner les légumes autrement». 

 

La démarche RSE d'Eurostar

 

Lesley Retallack, Head of Events & CSR (RSE) d'Eurostar, explique que l'entreprise cherche à communiquer avec ses voyageurs, mais aussi à toucher le plus de monde possible. Elle détaille quelques actions de RSE originales, en plus des volets classiques environnement ou de qualité de vie au travail (QVT). Eurostar anime des actions locales. Le miel de ses ruches du Kent, au sud-est de l'Angleterre entre par exemple dans la composition de certaines recettes. À Londres, les bureaux de l'entreprise sont ouverts pour un club de devoirs après l'école qui regroupe 35 élèves et des tuteurs qui couvrent 16 matières enseignées. Le club agrège également d'autres entreprises locales impliquées. En Belgique, l'une des démarches touche à l'upcycling, car une association réutilise les sacs de l'équipage pour les revendre. Enfin, plus classiquement, l'entreprise offre chaque mois des billets pour des ventes aux enchères ou pour des publics défavorisés.

 

 

, , , , ,