Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[BEST OF] Insertion et emploi, nos coups de cœur de l’année !

[BEST OF] Insertion et emploi, nos coups de cœur de l’année !
Le lien entre banlieue, couscous, numérique, colloc’ et biscuits, vous pensez à ? Certainement pas à la crise de l’emploi… et pourtant ! Moins rasoir qu’il n’y paraît, le sujet passionne les entrepreneurs sociaux, qui sont nombreux à rivaliser d’inventivité et offrir des solutions. Le sujet est également l’une des thématiques privilégiées des fondations d’entreprises et associations. Coup de projecteur !


 

 

 

 

Nos 5 initiatives coups de cœur

 

Les déterminés, nouvelle image de la banlieue ?

 

Créée en 2015, l’association Les Déterminés accompagne les jeunes issus des quartiers populaires et des milieux ruraux dans leurs démarches entrepreneuriales, en les aidant à créer leur entreprise. 25 entreprises ont déjà vu le jour en banlieue parisienne, et l’association se déploie désormais à Lyon et Nancy.  

 

Mamie Couscous fait cuisiner des mamies en réinsertion

 

Tout est bon dans le couscous, et surtout quand il est bio ! La particularité de celui que prépare Mamie Couscous ? Il est cuisiné par des “Mamies cuisinières” en réinsertion professionnelle. Pois chiche sur la semoule, une partie des bénéfices est reversée à des associations œuvrant pour l’éducation et la culture des enfants.

 

Caracol, la colloc’ entre étudiants, jeunes actifs et réfugiés !

 

L'association Caracol, qui a remporté le 3e prix de “Innovate pour la Solidarité”, amplifie le lien social en mélangeant étudiants, jeunes actifs et réfugiés au sein d’un même appartement ! Cette collocation pas comme les autres, construite sur le modèle des coopérative, est prévue pour un an minimum, et permet notamment de multiplier les échanges culturels.

 

La Cloche à Biscuits fait confiance aux personnes isolées pour le goûter !

 

Encore un coup de génie de La Cloche ! L’association fondée en 2014, qui a déjà créé Le Carillon et Les Clochettes, a lancé cette année La Cloche à Biscuits, un dispositif d’insertion autour de la confection de biscuits faits à la main. Les salariés sont des personnes en réinsertion, soutenue dans leur démarche par le dispositif “Premières Heures”, qui leur garantit un rythme de travail progressif, des missions adaptées à leurs compétences et un accompagnement personnalisé. Et bien entendu, les biscuits sont faits à la main, sans additifs ni conservateurs !

 

À Paris, Wake Up Café aide les détenus à trouver un emploi

 

Wake up Café accompagne à Paris des détenus depuis leur sortie de prison jusqu’à leur embauche, à travers des rencontres individuelles et des réunions collectives. L'association s’emploie en parallèle à changer l’image des anciens détenus auprès du grand public et des chefs d’entreprise, et organise des ateliers artistiques et créatifs dans les maisons d’arrêts.

 

Les entreprises se bougent : les meilleures collaborations de l’année

 

France TV et Ulule : l’inclusion par le numérique

 

La Fondation France Télévisions s’est associée à la plateforme de financement participatif Ulule pour élire des porteurs de projets œuvrant pour l’inclusion sociale par le numérique des jeunes en situation de fragilité. Les lauréats bénéficient d’un accompagnement avec les experts de la Fondation Groupe France Télévisions et d’Ulule et d’un abondement de 2 000 euros. Le partenariat est toujours en cours, puisque d’autres projets ont depuis reçu le soutien de la Fondation France Télévisions.

 

Facebook et Pôle Emploi, engagée contre la fracture numérique

Le géant du web et Pôle Emploi se sont alliés pour offrir à 50 000 chômeurs une formation à l’horizon 2019. Elle dispensera des compétences de base en matière de numérique, afin de faciliter l’accès à l’emploi grâce à Internet, utiliser les réseaux sociaux ou encore améliorer son CV. Une initiative qui répond à l’ambition de Facebook de réduire efficacement les inégalités en matière de numérique, d’autant plus que les bénéficiaires auront le choix entre deux modules différents : grands débutants et intermédiaire.  

 

Renault et l’École de la 2e chance, Énergies Jeunes et l’Institut de l’Engagement : tous unis pour accompagner les jeunes vers l’emploi

Renault a signé trois nouvelles conventions de mécénat – courant sur trois ans – avec l’École de la 2e chance des Yvelines, Énergie Jeunes et l’Institut de l’Engagement autour de projets d’accès à l’éducation ou l’insertion professionnelle des jeunes. Elle s’inscrive dans le cadre du programme “Mobilize” du groupe, qui souhaite développer sa politique RSE autour de la mobilité durable et de l’inclusion. Le détail de chaque partenariat ici !

 

La Fondation Showroom Privé prête main forte à Simplon.co

Showroomprivé.com a lancé sa fondation en 2016, elle s’est aussitôt lancé dans un projet d’envergure : une école de formation intensive et gratuite au e-commerce (en partenariat avec Simplon.com) destinée aux demandeurs d’emploi. Installée à Roubaix, elle devrait être déployée dans d’autres villes de France.

 

 

Focus : trois acteurs de l’insertion en 2018

 

La Fondation BNP Paribas dans les quartiers depuis 2005 avec “Banlieues”

Suite aux émeutes de 2005, la Fondation BNP Paribas a lancé le programme “Banlieues”, destiné à lutter contre l’exclusion en zone urbaine. Dans ce cadre, des responsables locaux de BNP Paribas partent à la rencontre des associations de quartier, afin de mettre en place des projets soutenant les personnes les plus éloignées de l’emploi. Plus de 300 associations ont été accompagnées, permettant d’accompagner près de 200 000 bénéficiaires.

 

La première École de la 2e Chance fête ses 20 ans

Et oui, déjà vingt ans que l’E2C Marseille a accueilli ses premiers stagiaires ! Chaque année, ce réseau d’écoles accompagnent 15 000 jeunes déscolarisés, sans diplôme ni qualification. Le dispositif mise sur une approche pédagogique afin de redonner confiance aux élèves et les rendre acteurs de leur insertion, mais aussi sur une immersion avec le monde de l’entreprise, et un accompagnement personnalisé.

 

Société Générale n’oublie pas les filles !

Depuis 2013, Société Générale accompagne les jeunes filles de banlieues vers leur entrée dans la vie active grâce au programme “Capital Filles”, dont elle est membre fondateur. Chaque bénéficiaire est suivie par une marraine durant son année de Terminale, qui la conseille sur son avenir et l’accompagne dans ses démarches administratives, tout en valorisant ses compétences pour l’avenir.



 

 

 

 

, , , , , ,