[ÉTÉ] Quand la conso se joue sur appli mobile ! 

[ÉTÉ] Quand la conso se joue sur appli mobile ! 
Dix-neuvième article des cahiers de vacances sociaux et solidaires Carenews. Longtemps critiqués pour leur retard à faire entrer le digital dans leur activité, les entrepreneurs sociaux ont apparemment trouvé leur voie numérique grâce aux applications mobiles. À côté de celles déployées par toutes les grandes enseignes de la consommation, les entrepreneurs de l’ESS ripostent. Et si votre smartphone devenait un allié dans votre quotidien ? Voici 16 applis mobiles à dégainer pour mieux consommer et à s'engager pour les autres et notre planète ! 


 

 

Yuka est l’appli sur smartphone qui a jeté un véritable pavé dans la marre de la consommation en simplifiant l’accès à l’information. En scannant le code barre d’un produit, le consommateur obtient une note globale et un détail simplifié de la composition du produit (calories, fibres, graisses saturées, additifds, sel...). Plus besoin de passer une heure à tenter de comprendre des listes d’ingrédients aussi longues qu’énigmatiques. 

 

Scan’up : équivalent de Yuka, Scan’up propose aux consommateurs de co-créer des produits avec les marques. Bouteille en verre, sans sucre ajouté, fruits récoltés en France… Chacun peut indiquer ses préférences. Un cahier de doléance pour les utilisateurs, une solution pour répondre aux véritables attentes des clients pour les entreprises. 

 

Etiquettable : depuis 2017, l’appli collaborative Etiquettable vous aide à mieux manger. Idées de recettes bas carbone, préférence des poissons à mettre dans votre assiette, fruits et légumes de saison… De quoi se régaler sans culpabiliser. Elle constitue aussi le 1er éco-calculateur de plats pour les professionnels ; une manière « d’éclairer » le contenu de nos assiettes et de réduire notre empreinte carbone. 

 

Planet Ocean : en faisant ses courses ou au restaurant, il n’est pas toujours aisé de faire le bon choix dans sa consommation de produits de la mer ! Aujourd’hui 90% des stocks de poissons sont pleinement exploités ou surexploités alors que pour plus d’un milliard de personnes dans le monde, le poisson constitue leur unique source de protéines.

Pour donner au consommateur le pouvoir d’agir, la Fondation GoodPlanet et Ethic ont créé l’application gratuite : Planet Ocean. En utilisant les données du Guide des espèces d’Ethic Ocean, elle permet à chacun de faire le bon choix dans sa consommation de produits de la mer en évitant les espèces menacées et en privilégiant les espèces gérées durablement.


 

To Good To Go :  tout le principe de Too Good To Go repose sur le panier surprise, composé des invendus du jour des commerçants. Il suffit de choisir le commerçant le plus proche sur l’application. C’est lui qui prépare la commande et qui sélectionne vos produits vendus à prix cassés. Attention, on ne sait jamais ce que l’on va recevoir ! Mais on est certain de lutter contre le gaspillage.
 

Wearephenix : la startup Phenix a fait du gaspillage alimentaire son crédo en récupérant les invendus du commerce alimentaire (grandes, moyennes et petites entreprises) pour les redistribuer à des associations. Avec son application, elle reprend le concept de Toogoodtogo en proposant aux utilisateurs de récupérer un panier de fruits et légumes ou un plat traiteur à prix très doux. Une solution qui séduit les papilles et le porte monnaie !

 

WAG (We Act for Good) : développée par WWF, cette appli cartonne depuis sa sortie. Grâce à elle, chacun bénéficie de conseils et d’actions à mettre en œuvre pour être plus écolo. Transport, consommation énergétique, alimentation et même recettes DIY… La solution pour faire le plein d’astuces et reprendre le contrôle sur son quotidien ! 

 

Walkunited : dernière née de notre classement, Walkunited est une pépite rouennaise qui finance les associations grâce à vos pas. Des entreprises acceptent de verser 25 centimes à l’association de votre choix (proposée dans la liste des partenaires) dès que vous réalisez 2500 pas. Santé et dons aux associations en une appli ! 

 

Entourage : l’association aide les personnes en situation de précarité à (re)tisser du lien en organisant des soirées à thèmes. Des ateliers de sensibilisation sont également proposés aux citoyens. Avec son application, Entourage cherche à fédérer les bonnes idées de sa communauté. Les bénévoles pourront ainsi trouver et rejoindre des initiatives menées pour aider les personnes en urgence sociale et même créer leurs propres démarches et chercher des soutiens. L’appli permet également de consulter le guide de la solidarité en quelques clics si vous rencontrez une personne en difficulté. Un outil collaboratif et créateur de lien social ! 

 

SAMUsocial de Paris : lancée en décembre dernier, l’application du Samu social de Paris permet de signaler une personne ou une famille en urgence sociale. Il suffit de renseigner quelques informations sur le lieu et la situation ainsi que vos coordonnées. Une maraude est alors envoyée sur place. 
 

Quelcosmetics : magazine au service du consommateur, UFC Que choisir a fait de la transparence son cheval de bataille. Des aliments à l’électroménager en passant par le digital, l’association oeuvre pour informer au mieux les utilisateurs. Surfant sur la vague du digital, elle propose avec Quelcosmetics de décrypter les étiquettes des produits qui squattent notre salle de bain grâce à un double système de pictogramme : un premier indique qui peut utiliser le produit (enfant, femme enceinte…), le second quel est son degré de risque. 

 

Clothparency : permet de ne plus acheter de vêtements les yeux fermés ! Derrière cette application, se trouvent Marguerite Dorangeon et Rym Trabelsi, deux jeunes femmes qui se sont rencontrées en 2016 à l’école d’ingénieurs AgroParisTech. Toutes deux sensibles aux questions environnementales, elles ont voulu créer un système permettant aux consommateurs d’acheter des vêtements en toute connaissance de cause. Actuellement en phase de test pour un lancement en septembre 2019, elle invite l’utilisateur à scanner ou prendre en photo l’étiquette d’un vêtement ou à renseigner manuellement les données pour obtenir des informations sur celui-ci.



 

Buycott : acheter des produits éthiques et écoresponsables en soutenant les causes que l’on préfère et en évitant toutes celles auxquelles on n'adhère pas, c’est possible avec l’application Buycott. Van Prado, son fondateur l’a créée dans un but : permettre aux consommateurs de faire leurs courses en fonction de leur éthique. Comment ? En boycottant des produits ou des campagnes issus de sociétés agroalimentaires ayant des pratiques peu élogieuses. Pour consommer en toute transparence, il suffit de se créer un compte utilisateur sur l’application via une adresse email ou un compte Facebook. En scannant via un smartphone, le code-barres du produit qu’il souhaite acheter, il obtient des informations sur les campagnes menées par l’entreprise, sur ses valeurs et ses engagements. 

 

BuyOrNot : c’est le concept de I-buycott transposé dans une application mobile. I-buycott est une association qui permet aux citoyens de lancer, sur une plateforme dédiée, des campagnes de boycott  « bienveillant » ou même de « buycott ». La communauté des lanceurs d’alerte a désormais un outil mobile : l’application BuyOrNot, lancée officiellement le 22 septembre 2018 par I-buycott. Celle-ci permet aux utilisateurs de lancer des campagnes ou de consulter les campagnes en cours sur un produit ou une marque, avec de nouvelles fonctionnalités. 

 

Rox : le service VTC éthique et solidaire : lancée pendant l’été 2018, Rox est une toute jeune start-up qui propose un système alternatif aux géants de la commande de courses VTC. Pour chaque course commandée, une partie du prix est reversée au bénéfice d’une cause choisie par le client, et le chauffeur est rémunéré à hauteur de 92 % du prix de la course. Un bon moyen de conjuguer service, éthique et générosité, dans un système où tout le monde y trouve son compte. 

 

ODD en action : c’est l’application idéale si vous ne connaissez pas les Objectifs de Développement Durable (ODD)  instaurés par l'ONU ! Fruit d’une collaboration étonnante entre la Global System for Mobile Communications Association (GSMA) et le Projet Everyone, ODD en Action permet de découvrir toutes les actions menées près de chez soi dans le but de réaliser ces ODD, d'y participer et de les partager avec sa communauté. Et pour les plus volontaires, l'application inclut également la création de nouvelles actions par l'utilisateur qui pourra inviter son entourage à y participer. Profitez de l’été pour devenir incollable sur les 17 ODD recensés et approuvés par 193 pays en 2015.

 

, , , , ,