Aller au contenu principal
Par Chroniques philanthropiques - Publié le 18 novembre 2019 - 16:54 - Mise à jour le 12 décembre 2019 - 17:24
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[ÉTONNEMENT] L’État, le mécénat et le financement des universités

« On a le sentiment d'être freinés dans notre élan », lançait Christel Bériot la directrice générale de l'université Cergy-Pontoise dans Les Échos du 11 septembre 2019. Comme pour les autres responsables de fondations universitaires, les règles à venir en matière de mécénat sont une vraie source d'«inquiétude ».   

Étonnement : l’État, le mécénat et le financement des universités

                           

Cette remarque montre la dépendance croissante des universités vis-à-vis du mécénat. Il en est de même pour les établissements culturels et de plus en plus d’établissements publics. Tous cherchent à amplifier leur action pour atteindre les standards internationaux. Les trois quarts des universités ont une fondation.

Un retour en arrière ne sera pas sans conséquences sur le fonctionnement de ces établissements, car les budgets publics sont insuffisants. 

Cette situation interroge sur la position contradictoire de l’État. Soit il veut que ses établissements aient plus de moyens en recourant au  mécénat, soit il accepte les réductions de budget avec ses conséquences, soit enfin il compense le manque à gagner par l’impôt.                   

On peut aussi se poser la question de savoir si l’État doit être un collecteur de fonds, se mettant ainsi en concurrence avec les associations et fondations.

Y a-t-il jamais eu une discussion sur ce sujet avec la mise en place de stratégie claire ? Décidément les décisions budgétaires semblent manquer de la plus élémentaire rationalité. 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer