Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 13 décembre 2016 - 16:29 - Mise à jour le 21 décembre 2016 - 10:17
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MERCATO] Jacques-Etienne de T'Serclaes quitte la présidence de l'Agence du don

Après avoir créé l'Agence du don en nature en 2007 et en avoir assuré la présidence depuis, Jacques-Etienne de T'Serclaes a annoncé sa décision de quitter la tête de l'association. Il en restera Président d'honneur.

[MERCATO] Jacques-Etienne de T'Serclaes quitte la présidence de l'Agence du don

Un président-fondateur au parcours engagé et aux compétences variées

Avant la création de l'Agence du don en nature (ADN), Jacques-Etienne de T'Serclaes, expert-comptable de formation, était déjà un homme expérimenté. Il a notamment été président du comité d'audit de sociétés cotées, associé chez PriceWaterHouseCoopers, directeur général de l'ancienne chaîne d'hypermarchés Euromarché et administrateur de Gifts in Kind International, association caritative américaine majeure. Le parcours, les connaissances et les compétences de Jacques-Etienne de T'Serclaes ont largement contribué au succès d'ADN. Aujourd'hui, près de 600 000 euros de produits neufs non-alimentaires collectés auprès des entreprises sont redistribués chaque semaine aux plus démunis par le tissu associatif local, sous l'impulsion de l'Agence.

Permettre à la gouvernance de se renouveler, pour la pérennité de l'association

9 ans après la création d'ADN, Jacques-Etienne de T'Serclaes a jugé opportun de se retirer de la présidence de l'organisme à près de 70 ans, permettant à la gouvernance de se renouveler. L'avenir de l'ADN est d'ores et déjà assuré, le nouveau président ayant été choisi. Plus jeune, mais également bénévole et issu du monde de l'entreprise, il aura pour rôle de pérenniser l'action d'ADN, tout en se rattachant aux valeurs fondatrices de l'association. À une époque où plus de 400 millions de produits neufs non-alimentaires sont gaspillés par les entreprises en France chaque année, alors que 8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, l'action de l'ADN est nécessaire.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer