Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 29 septembre 2020 - 12:00 - Mise à jour le 29 septembre 2020 - 12:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

7 pépites associatives en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Dans cette série d’articles, Carenews vous emmène à la découverte d’associations émergentes dans les territoires. Aujourd’hui, direction la Provence-Alpes-Côte d’Azur où plus de 4 000 emplois ont été créés grâce à l’ESS depuis 2015.

Vue de Marseille. Crédit photo : Delpixart.

« L’idée est de montrer que la cuisine solaire ça existe. (...) C’est une manière de réhabiliter la chaleur solaire et d’éveiller les consciences sur la transition écologique », explique Richard Loyen, fondateur de l’association les festins photoniques, créée à Marseille en 2017. Son four solaire, qui peut monter jusqu’à 180 degrés, permet de cuisiner tous types de plats, et même des crumbles ! Des festins sont organisés régulièrement afin de partager un moment convivial, autour d’une innovation au service de la transition énergétique.

Cette récente association marseillaise crée et édite des jeux de société de sensibilisation « drôles et stimulants qui promeuvent un message à impact social ». Elle a notamment édité le jeux « Moi c’est Madame », imaginé par Elsa Miské, cofondatrice du podcast YESSS et Axelle Gay, créatrice chez L’éclap. Ce jeux de carte féministe vise, de manière ludique, à s’entraîner à répliquer face aux remarques sexistes.

Recréer du lien social dans les milieux ruraux grâce à un ludothèque itinérante, c’est l’engagement de cette association dignoise. « Faire jouer les gens est primordial ! Les faire se rencontrer autour d’une table ludique, petits et grands, jeunes et moins jeunes, ensemble ! » peut-on lire d’ailleurs sur son site Internet. Ludirunner propose alors de nombreux évènements, des prêts de jeux de société ou encore l’organisation d’un Festival du Jeu. Un véritable moyen de lutter contre l’isolement et favoriser la mixité générationnelle.

Créée en 2016, Palana Environnement valorise les déchets retrouvés en mer et sur les littoraux dans le but de préserver les écosystèmes marins. L’association marseillaise se focalise particulièrement sur les filets de pêche en nylon, pour qui il n’existe encore aucune filière de recyclage. La Boutique Sauvage, un des projets de l’association, commercialise par ailleurs des bijoux conçus grâce au réemploi de ces déchets. 

« Le séquoia a un superpouvoir : il résiste aux incendies, qui permettent même sa bonne reproduction. Alors quand “notre maison brûle”, comme lui, réinventons-nous ». Telle est la vision de cette association aixoise créée en 2019, qui souhaite accompagner les structures de la région à réduire leurs déchets. Pour ce faire, elle a, entre autres, mis en place un label visant à valoriser les commerçants qui entreprennent des démarches zéro déchet. Ne comptant pour l’heure que cinq structures labellisées, elle propose également des campagnes de sensibilisation au zéro déchet. 

Cette ancienne friche transformée en ferme urbaine participative dans le XIIe arrondissement de Marseille, s’apparente à un véritable laboratoire de la transition écologique. Depuis 2018, l’association propose de nombreuses activités pour se former à l’agriculture urbaine tels que des chantiers participatifs, du micro maraîchage bio sur petite surface ou encore des formations agroécologiques. Une buvette écolo et un restaurant végétal permettent également aux visiteurs de se rafraîchir. 

Depuis 2018, les bénévoles de l’association marseillaise Vendredi 13 s’engagent pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion. Distributions alimentaires, accompagnement des migrants, maintien du lien social… Tous les jours, les bénévoles viennent en aide aux personnes sans abri.

Si le bénévolat n'est pas rémunéré, ce n'est pas parce qu'il ne vaut rien, mais parce qu'il n'a pas de prix.

Lisa Domergue  

Pépites associatives en région

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer