Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 5 octobre 2020 - 17:45 - Mise à jour le 6 octobre 2020 - 16:20
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Bénévolat inclusif : l’engagement accessible à tou·te·s

Benenova, une association qui propose des missions de bénévolat à Lille, Nantes et Paris, a lancé, en 2017, un programme de bénévolat inclusif. Il vise à permettre aux personnes en situation de handicap, de précarité et/ou d’exil de s’engager dans des associations.

Laurence Piegard et Fatimata Barro intervenant lors de la conférence organisée par Benenova sur les formes de bénévolat inclusif. Crédit photo : Carenews.

 

Si en théorie, le bénévolat est accessible à tou·te·s, il existe en pratique de nombreux freins. Face à ce constat, Benenova, une association qui propose des missions de bénévolat dans des structures associatives partenaires, a lancé en 2017 un programme de bénévolat inclusif. Ce programme vise à élargir son offre aux personnes en situation de handicap, de précarité et/ou d’exil. 

La création de ce programme résulte de la demande des personnes directement concernées, souhaitant pouvoir s’engager au même titre que tout le monde. Pour Kelly Bettan, responsable du  programme, le bénévolat inclusif « favorise le pouvoir d’agir de chacun »

Aider les autres et appréhender la culture française

C’est grâce à Benenova que Fatimata Barro, demandeuse d’asile originaire du Burkina Faso rencontrée lors de cette conférence, a pu initier ses premières missions de bénévolat. En moins d’un an, elle accumule déjà plus d’une centaine de missions dans différentes associations. Si aujourd’hui elle s’engage directement aux côtés des associations, Benenova a été au début un véritable soutien non seulement pour choisir des missions qui lui étaient adaptées, mais aussi pour acquérir des compétences telles que l’utilisation d’Internet ou se déplacer dans les transports en commun, comme elle s'en est émue lors de la conférence : 

J’ai commencé le bénévolat pour m’occuper et aider les autres. Pour moi cela  a été une véritable formation. J’ai pu acquérir de nombreuses compétences et comprendre la culture française. Cela m’a aussi aidé à me sentir mieux et me changer les idées.

Un entre-deux pédagogique 

Laurence Piegard, professeure, a souhaité engager ses élèves, des jeunes en situation de handicap mental, dans des missions de bénévolat inclusif. Pour elle, la rencontre avec Benenova a été l’opportunité d’avoir un réel accompagnement. « J’avais en face de moi un interlocuteur qui s’adaptait aux besoins de chaque élèves. Benenova accorde une importance particulière à leur accueil dans les associations », a t-elle témoigné lors d’une conférence organisée par l’association sur ce programme. 

Tous les quinze jours, les élèves de Laurence Piegard participaient ainsi à des missions de bénévolat, notamment avec Hologramme, une association de glanage sur les marchés. L’objectif principal était de les préparer à l’emploi et « les sortir de leur zone de confort pour leur montrer qu’ils ont les compétences », a poursuivi Laurence Piegard.

Cette année, Benenova organisera des permanences les jeudis après-midi durant lesquelles elle recevra les personnes exilées ou en situation de précarité engagées dans le programme de bénévolat inclusif. L’objectif est, entre autres, de présenter l’association, les accompagner dans la maîtrise du numérique et leur proposer des missions de bénévolat. 

La rédaction 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer