Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 31 janvier 2020 - 11:00 - Mise à jour le 13 février 2020 - 17:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Bonpied, la marque de chaussettes généreuse avec les sans-abri

Fournir des chaussettes aux sans-abri, qui en manquent souvent, c’est le concept au cœur de la marque Bonpied, petite entreprise à la fibre bienveillante et made in France.

Crédit photo : Bonpied.

Des chaussettes, voilà ce que réclament souvent les personnes sans domicile lorsqu’elles rencontrent les bénévoles en maraude. Or ces produits font très rarement partie des dons des particuliers aux associations. Partant de ce constat, Sandrine Vergnory-Mion, bénévole à la Protection Civile de Paris, a lancé la marque Bonpied en avril 2019 grâce à une campagne de financement participatif sur Ulule. Au cœur de son engagement, une idée toute simple : pour une paire de chaussettes achetée par un client, une autre est offerte aux sans-abri. Car associer conscience solidaire et mode n’est plus si antinomique (aux États-Unis, on appelle même ce modèle de philanthropie intégrée : Buy one, give one).

Sandrine Vergnory-Mion a monté sa petite entreprise avec l’aide de deux amis designers textile et d’un bénévole de la Protection Civile. Ses chaussettes sont imaginées et dessinées à Nantes, puis fabriquées dans le Limousin, par la PME Broussaud Textiles, détentrice du label Entreprise Patrimoine Vivant. Celle-ci œuvre non seulement à la préservation du savoir-faire artisanal français, mais elle pratique également un mode de production responsable en utilisant ses chutes de production pour refaire du fil et fabriquer d’autres chaussettes. Résultat, la marque ne propose que quelques modèles, mais de très bonne qualité. 

Des chaussettes adaptées

Afin de distribuer ses chaussettes aux personnes sans domicile, Sandrine Vergnory-Mion a noué des partenariats avec trois associations en contact direct avec elles : Les Restos du Cœur, La Protection Civile de Paris et Sock en stock. Ses associés et elle se chargent alors de leur expédier leurs stocks de chaussettes dès que ceux-ci atteignent le nombre de 100 paires données. Celles-ci sont de la même qualité que celles achetées directement par les clients et pensées pour répondre aux besoins des sans-abri. De couleur sombre et unie pour être moins salissantes, elles sont également doublées pour conserver les pieds au chaud.

Et son initiative a déjà séduit de nombreux clients. Malgré leur prix relativement élevé — 18 euros la paire de chaussettes (homme et femme) — Bonpied affiche fièrement sur son site le nombre de 1 157 paires données aux sans-abri.

Audrey Parvais  

Pour en savoir plus :
Dossier mode durable

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer