Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 22 janvier 2021 - 10:00 - Mise à jour le 25 janvier 2021 - 10:45
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Collecte nationale des Banques Alimentaires : une hausse de 32 % des dons des entreprises

La collecte nationale, qui a eu lieu le dernier week-end de novembre, a rencontré le succès espéré avec une hausse de 32 % des dons alimentaires par les entreprises de l'alimentation rapport à 2019.

Crédit photo : OlenaMykhaylova.
Crédit photo : OlenaMykhaylova.

 

Depuis le début de la crise de la Covid-19, la France fait face à une vague de précarisation de la population qui inquiète les associations caritatives. Ces dernières faisaient, dès octobre 2020, le constat d’un million de personnes qui auraient basculé dans la pauvreté, soit une augmentation de 20 % par rapport à 2019 selon le communiqué de presse de la Fédération Française des Banques Alimentaires.  

L’association vient d’annoncer les résultats du don des entreprises alimentaires : les dons alimentaires ont augmenté de 32 % en 2020, soit l’équivalent de 37 millions de repas distribués. 

 

Les entreprises du secteur de l’alimentaire au rendez-vous

Si l’opération est principalement destinée aux citoyens qui peuvent directement donner des denrées alimentaires dans les supermarchés, ou sur une plateforme digitale cette année, les entreprises de l’alimentaire y ont également participé, entre autres, mobilisées par l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires). 


À LIRE AUSSI : [VIDÉO] Journée mondiale du bénévolat : rencontre avec des bénévoles engagés


La Fédération Française des Banques Alimentaires a ainsi fait l’état d’une hausse de 23 % des dons réalisés par les plus grandes entreprises de l’alimentation, au quatrième trimestre, comme s’en réjouit Richard Girardot, le président de l’ANIA : 

 

Lutter contre la précarité alimentaire est l’une des priorités de l’ANIA et des entreprises alimentaires qui cette année ont fait preuve d’une générosité particulière dans un contexte exceptionnel. (...) L’ANIA et les entreprises alimentaires ont l’ambition d’aller encore plus loin, de donner encore davantage des produits de qualité. C’est notre responsabilité de premier secteur économique du pays !

Une hausse de la demande

La collecte nationale était donc, cette année, particulièrement attendue. Claude Baland, président du réseau des Banques Alimentaires, avait, à l’époque, alerté Carenews d’une double constat préoccupant : 

Nous faisons, cette année, face à des conditions particulières. Il faut reconstituer nos stocks, et surtout engendrer un maximum de dons alimentaires pour faire face à l’augmentation du nombre de bénéficiaires.

En effet, les associations caritatives et le réseau des Banques alimentaires faisaient face à une hausse de 20 à 30 % de la demande d’aide alimentaire tandis que les stocks de l’association avaient diminué de 23 %.


À LIRE AUSSI : Collecte des Banques Alimentaires : un rendez-vous solidaire à ne pas rater en pleine crise sanitaire


Cette opération nationale représente 11 % des stocks de la Fédération Française des Banques Alimentaires, qui sont ensuite redistribués aux associations de terrain.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer