Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 7 janvier 2020 - 12:16 - Mise à jour le 7 janvier 2020 - 12:22
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Face aux incendies en Australie, la générosité et la solidarité s’organisent

Depuis plus de trois mois, l’Australie est en proie aux flammes. Face à l’ampleur des dégâts matériels, humains et environnementaux, la solidarité se met en place pour venir en aide aux populations et préserver la biodiversité du continent.

Crédit photo : Stuart_Shaw.

Le bilan des incendies qui ravagent l’Australie depuis le mois de septembre continue de s’alourdir. En tout, huit millions d’hectares (trois fois plus que la surface qui a brûlé en Amazonie l’été dernier) et près de 1 500 maisons ont déjà été détruits, et 24 personnes, dont trois pompiers volontaires, sont décédées. Dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, particulièrement touché, des villages qui n’avaient jamais connu de feux sont menacés de destruction. Vendredi, l’état d’urgence a donc été déclaré dans le sud-est de l’Australie, entraînant l’évacuation de 100 000 personnes. Les dégâts matériels, considérables, s’élèveraient aujourd’hui à près de 200 millions d’euros.

Devant l’ampleur de la catastrophe, anonymes et personnalités (Nicole Kidman, P!nk...) ont lancé des appels aux dons afin de récolter des fonds pour venir en aide aux victimes des incendies et soutenir les pompiers. Le monde du tennis, notamment, se mobilise, alors que s’est ouverte la saison des tournois en Australie ce 6 janvier. Le tennisman Nick Kyrgios s’est ainsi engagé à verser aux associations d’aide aux victimes 200 dollars australiens (environ 150 euros) à chaque service gagnant qu’il réalisera. 

I’m kicking off the support for those affected by the fires. I’ll be donating $200 per ace that I hit across all the events I play this summer. #MoreToCome #StayTuned

— Nicholas Kyrgios (@NickKyrgios) January 2, 2020

Son initiative a été immédiatement suivie par plusieurs autres joueurs natifs de l’île, parmi lesquels John Millman et Samantha Stosur. Près de 150 000 dollars australiens, soit 94 000 euros, pourraient être récoltés de cette manière. De plus, un match-exhibition sera organisé le 15 janvier prochain à Melbourne, à quelques jours de l’ouverture de l’Open d’Australie, afin de recueillir de nouveaux dons.

À la rescousse des animaux

Cagnottes et campagnes de dons se multiplient pour tenter de préserver la faune sauvage. Selon une étude de chercheurs de Sidney, près de 500 millions d’animaux, mammifères, oiseaux et reptiles, seraient en effet morts dans les incendies, dont 8 000 koalas. Soit 30 % de la population présente en Australie.

Une campagne de financement participatif a donc été lancée par l’hôpital Koala Port Macquarie en faveur du marsupial emblématique du pays. À ce jour, près de 110 000 internautes du monde entier y ont participé, pour un don équivalant à près de cinq millions de dollars australiens (plus de trois millions d’euros). L’argent récolté sera utilisé afin d’approvisionner en eau les koalas déshydratés par les incendies. Il permettra également de créer une « arche aux koalas », qui se chargera de les accueillir et abritera par la suite un programme de reproduction des animaux. Ceux-ci seront, à terme, relâchés dans la nature.

Une mobilisation internationale

À l’international enfin, plusieurs États ont proposé leur assistance pour combattre les feux et aider les victimes. Pompiers américains et canadiens ont rejoint les soldats du feu australiens, épuisés par quatre mois de lutte contre les brasiers. Justin Trudeau, le premier ministre du Canada, a par ailleurs appelé sur Twitter ses concitoyens à effectuer des dons à destination de l’Australie. 

En France, le Président Emmanuel Macron a annoncé dimanche sur Twitter avoir proposé « une aide opérationnelle » à Scott Morrison, le premier ministre australien, afin de venir en aide aux populations et protéger la biodiversité de l’île. 

Solidarité avec le peuple australien face aux incendies qui ravagent leur pays. Ce matin, j’ai appelé @ScottMorrisonMP pour offrir notre aide opérationnelle immédiate pour lutter contre les feux, protéger la population et préserver la biodiversité.

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) January 5, 2020

D’après Gladys Berejiklian, la première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, 130 feux brûleraient encore dans cet État et pourraient se poursuivre durant plusieurs mois.

Audrey Parvais 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer