Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 2 avril 2021 - 11:00 - Mise à jour le 2 avril 2021 - 11:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

France Relance : 150 000 contrats aidés pour l’insertion des personnes éloignées de l’emploi

Dans le cadre de France Relance, 150 000 Parcours Emploi Compétences vont être déployés. L’objectif ? Encourager et aider les associations à employer des personnes éloignées du marché de l’emploi.

Crédit photo : ilkercelik.
Crédit photo : ilkercelik.

 

Le mercredi 1er avril, Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie Sociale, Solidaire et Responsable et Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’Emploi et à l’Engagement des Entreprises, sont allés à la rencontre de représentants d’associations afin de leur présenter le déploiement, en 2021, de 150 000 Parcours Emploi Compétences (PEC) dont 80 000 à destination des jeunes de moins de 26 ans. 

Financé par France Relance dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 emploi », ce contrat aidé a vocation à soutenir et accompagner les associations qui emploient des personnes éloignées du marché du travail qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles. 

65 % du Smic pour les jeunes 

Les employeurs du secteur non-marchand, à savoir les associations, qui auront recours à ces contrats, pourront donc bénéficier d’un soutien financier par l’État ainsi que d’un accompagnement par le service public de l’emploi afin de favoriser l’insertion durable des personnes éloignées de l’emploi. Thibaut Guilluy a d’ailleurs déclaré dans un communiqué de presse : 

Les nouveaux parcours d’emploi compétences que nous proposons cette année peuvent faire office de tremplins pour les jeunes. Ils offrent un accompagnement tout au long du parcours, et de vrais avantages pour les employeurs. Entrepreneur social pendant 20 ans, j’ai eu l’occasion de mesurer le cercle vertueux que cela peut créer pour chacun. 

 

Un recrutement PEC donne ainsi lieu à 80 % du Smic brut pour les résidents des quartiers prioritaires (QPV) et des zones de revitalisation rurale (ZRR) et 65 % du Smic brut pour les jeunes de moins de 26 ans et les personnes handicapées de moins de 31 ans.

 

La rédaction 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer