Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 19 janvier 2021 - 08:00 - Mise à jour le 19 janvier 2021 - 09:55
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

GreenR : une appli anti-déchets créée par un jeune lycéen de 16 ans

Ruben Longin, lycéen de Villefranche-sur-Saône, au nord de Lyon, a eu l’idée de GreenR, une application pour signaler les déchets sauvages en les géolocalisant.

GreenR, une appli anti-déchets. Crédit : iStock
GreenR, une appli anti-déchets. Crédit : iStock

 

 

Il a 16 ans et déjà un engagement écologique affirmé. Ruben Longin, lycéen de Villefranche-sur-Saône, près de Lyon, a eu l’idée de créer une appli qui permet très facilement de localiser les déchets sauvages pour les ramasser. Canettes, bouteilles et masques liés au coronavirus sont laissés à l’abandon sur les trottoirs des villes ou dans la nature. L’adolescent a voulu rendre très concrète son envie de préserver l'environnement en luttant contre la pollution des déchets.  

J’ai eu l’idée en discutant avec des amis, et en voyant que de plus en plus de jeunes veulent agir pour l’écologie, sans savoir par quoi commencer. J’ai voulu créer un outil qui leur soit utile », explique t-il sur WeDemain. 

 

des sessions de nettoyage

L’application GreenR a donc été créée par le jeune lycéen, aidé par un ami codeur de la famille, afin de signaler les déchets croisés sur la route ou dans la nature qui n’ont pas été ramassés. L’application se présente sous la forme d’une carte de France où il est possible de déclarer les détritus aperçus très précisément en les géolocalisant. Autre fonctionnalité, les utilisateurs peuvent se donner rendez-vous entre amis, collègues ou famille, sur le lieu où se trouvent les déchets signalés pour les ramasser. Le jeune lycéen espère ainsi développer un nouveau mouvement engagé de citoyens qui organiserait via l’appli des sessions de ramassage conviviales. Ces GreenWalk locales et conviviales permettraient très concrètement de lutter contre la pollution car très ciblées. Intitulé Spot sur l’application, le lieu où se trouvent les déchets est indiqué en téléchargeant une photo. 

 

Un impact sur le long terme

« C’est un très long processus, l’application ne s’est pas réalisée du jour au lendemain. A la base j’avais cette volonté d’agir pour l’environnement. Je savais qu’il y avait 63 000 tonnes de déchets sauvages en France et qu’il fallait agir. Je voulais avoir un impact concret et je me suis demandé comment je pouvais faire. C’est à ce moment-là que j’ai eu l’idée de GreenR, plus vert en anglais » détaille Ruben Longin lors d’une émission consacrée à son application sur France 3, en novembre 2020.

L’application est disponible sur Apple store, Android ou Google Play. Elle a déjà dépassé les 10 500 inscrits et répertorié environ 550 spots de déchets, et une soixantaine de marches de ramassage ont été organisées. 

 

La rédaction

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer