Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 14 septembre 2020 - 08:00 - Mise à jour le 14 septembre 2020 - 08:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Linkee, l’application qui veut révolutionner la logistique du don alimentaire

Comme chaque lundi, Carenews vous présente une initiative solidaire pour bien commencer la semaine. Aujourd’hui, découvrez l’association Linkee, qui a développé une application simplifiant la logistique du don alimentaire. Tous les jours, plus de 10 000 repas sont distribués grâce aux bénévoles qui transportent les sacs d’invendus des commerçants aux associations caritatives.

Capture d'écran du compte Instagram de Linkee. Crédit photo : Linkee.

 

Créée en 2016, l’application Linkee répond à un double enjeu : aider les plus démunis et lutter contre le gaspillage alimentaire. Pour ce faire, elle a mis au point une application faisant le lien entre les professionnels partenaires qui effectuent des dons alimentaires, les associations caritatives et les linkeurs, des bénévoles mobilisés ponctuellement pour transporter les sacs d’invendus d’un point à l’autre. 

10 000 repas distribués quotidiennement par les linkeurs

Restaurateurs, artisans boulangers, traiteurs, hôtels, petites et moyennes surfaces… Linkee compte plus de 200 structures donnant leurs invendus. Il leur suffit de signaler ce qu’elles ont à donner sur l’application qui identifie, grâce à la géolocalisation, l’association caritative la plus proche, avant de solliciter des bénévoles. « On a révolutionné la logistique du don alimentaire en mobilisant un mode de transport agile avec des piétons, des vélos et des vélos triporteurs. Finalement, pour des dons alimentaires de trois à 300 kilogrammes, on est là très vite », détaille Julien Meimon, président et cofondateur de Linkee. 

Les sacs d’invendus sont en effet transportés dans la demi-heure par des bénévoles piétons ou des membres de l’association en vélo, grâce à des sacs frigorifiques qui assurent le respect de la chaîne du froid. Pour Julien Meimon, Linkee permet ainsi d’aider les plus démunis en sollicitant des personnes qui souhaitent s’engager ponctuellement et près de chez elles : « On a individualisé l’action solidaire. C’est un modèle individualiste qui contribue collectivement à de grandes avancées. » Chaque jour, ce sont plus de 10 000 repas qui sont distribués aux bénéficiaires de plus de 200 associations caritatives — associations de maraude, centres d’hébergement d’urgence, hôtels sociaux, centres d’accueil de jour et de nuit. 

Une initiative solidaire 2.0 qui séduit les commerçants

L’association se positionne sur le don alimentaire de « petites quantités » car cette catégorie d’invendus est généralement mise de côté par les structures de distribution alimentaire classiques. Un postulat qui séduit les partenaires de Linkee, pour qui il est moins coûteux de faire don de leurs invendus que de payer la taxe sur les déchets en les jetant — d’autant plus que cette coopération leur permet de bénéficier d’un crédit d’impôt. 

Durant le confinement, l’association a connu un véritable changement d’échelle : « On s’est affirmés comme un acteur anti-précarité d’urgence. On a ajouté à nos moyens logistiques “classiques” des camions et des camionnettes électriques ». Cela leur a permis de distribuer plus de 320 000 repas à Paris et en Seine-Saint-Denis durant cette période. Un tournant pour l’association, qui souhaiterait à terme s’implanter dans de nouvelles villes en France, comme Julien Meimon l’a indiqué à Ouest France.

Lisa Domergue 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer