Aller au contenu principal
Par Fondation OCIRP - Publié le 30 avril 2020 - 14:45 - Mise à jour le 30 avril 2020 - 14:45
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’axe orphelinage de la Fondation OCIRP : pourquoi et comment ?

« Orphelin et inconnu, ça fait beaucoup… La Fondation d’entreprise OCIRP a trouvé que ça faisait trop ! » Deux phrases qui résument parfaitement la raison d’être de la fondation et le principe qui a présidé à sa création : tout mettre en œuvre pour aider les enfants et les jeunes orphelins à sortir de l’invisibilité. La fondation agit depuis 10 ans via un appel à projets permanent autour de trois axes principaux : l’accompagnement de l’enfant et de sa famille, la formation des professionnels de l’enfance et de l’éducation et la sensibilisation du grand public.

L’axe orphelinage de la Fondation OCIRP : pourquoi et comment ? Crédit photo : fizkes

Si l’orphelinage est une situation qui nous concerne tous directement ou indirectement, elle reste taboue dans notre société. Or l’enfant orphelin, s’il est un enfant comme les autres, a un destin particulier : il doit faire face à l’absence et ses conséquences qui sont d’ordre psychologique, affectif, relationnel, financier ou matériel... Le principal défi de la Fondation d’entreprise OCIRP est ainsi de faire connaître et reconnaître la situation des jeunes orphelins en France. Pour ce faire, elle soutient des projets qui leur sont consacrés, pour les accompagner et les aider à construire leur avenir.

Identifier les projets les plus pertinents selon trois grands axes de soutien

La fondation organise son intervention dans le cadre d’un appel à projets à destination d’associations ou de structures à but non lucratif. Cet appel à projets est continu et s’inscrit autour de trois axes principaux : 

  • Agir pour l’enfant et sa famille

Pour passer du choc émotionnel à la reconstruction après le décès d’un ou de ses parents, l’enfant a besoin d’être entouré et accompagné individuellement ou de manière collective avec sa famille. La mission de la fondation est de soutenir des projets portés par des organismes d’intérêt général, par exemple des ateliers d’art-thérapie, des sites de partage d’expériences, des programmes de réinsertion, des stages de découverte des métiers, des groupes de parole, des séjours de vacances, des activités culturelles et sportives…

  • Former les professionnels de l’enfance et de l’éducation

Enseignants, assistantes maternelles, personnels de crèche, responsables de centre de loisirs, corps médical… Autant de témoins de la détresse de l’enfant au moment du décès de son ou ses parents. La fondation encourage et soutient des initiatives de sensibilisation, de formation et d’analyse de pratique des professionnels.

  • Sensibiliser le grand public

De la même manière, sensibiliser le plus large public possible fait partie des objectifs de la fondation. Que ce soit à travers la création littéraire, cinématographique, théâtrale ou musicale, la fondation peut également apporter son concours financier lorsque ces projets touchent les problématiques liées à l’orphelinage.

Les dossiers répondant aux critères de sélection définis dans le dossier de candidature sont instruits par l’équipe de la fondation quatre à cinq  fois par an, puis présentés au conseil d’administration de la fondation qui valide les soutiens. 

La population des orphelins est par ailleurs peu analysée, aussi bien dans les statistiques que dans les études sur la sociologie de la famille et des politiques sociales. Pour contribuer à la reconnaissance de la situation des orphelins dans la société, la fondation accompagne également des projets pour  soutenir la recherche en sciences humaines et sociales, dans les champs de la psychologie, du droit, de la sociologie

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer