Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 12 février 2021 - 10:15 - Mise à jour le 12 février 2021 - 11:44
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La plateforme Solidarité Associations lance un appel aux acteurs de la chaîne alimentaire

Le collectif Solidarité Associations lance un appel national à la mobilisation des acteurs pour lutter contre la précarité alimentaire, afin d’atteindre l’objectif des 2 millions d’équivalents repas mis à disposition des associations en 2021.

La plateforme Solidarité Associations lance un appel. Crédits : Andrey Rykov

À l’occasion de l’anniversaire de la loi AGEC (loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire) du 11 février 2020, un appel national vient d’être lancé par le collectif Solidarité Associations. À l’initiative de la startup solidaire anti-gaspi Comerso et de la grande distribution, la plateforme éponyme met en relation les acteurs de la chaîne alimentaire qui ont des surplus de denrées et les associations débordées par les demandes d’aide alimentaire de leur public. Ce collectif d’entreprises de la grande distribution, de logisticiens et d’associations est né en avril 2020 pour répondre aux besoins d’aide alimentaire qui se sont amplifiés pendant le premier confinement. 

 

Des chiffres inquiétants du gaspillage alimentaire

Pour l’ADEME, qui soutient la plateforme Solidarité Associations, le gaspillage alimentaire correspond chaque année en France à près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable gaspillée soit 150 kilos par habitant par an. 

Pour Valérie Martin, cheffe du service mobilisation citoyenne et média de l’ADEME, « Les objectifs actuels de la loi AGEC sont très ambitieux : réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2025 pour les secteurs de la restauration collective et de la distribution. Et d’ici à 2030 pour les secteurs de la consommation, transformation, production et restauration commerciale. Dans les 10 millions de tonnes de nourriture consommables gaspillées par an par habitant, il y a 7 millions de produits qui sont jetés “emballés” par des particuliers. C’est énorme. »  

Quel est l’impact de la plateforme ?

La plateforme Solidarité Associations a débuté son activité en avril 2020, dès les premières semaines du confinement du printemps. En quelques clics, les entreprises donatrices de marchandises alimentaires (Carrefour, Danone, Leclerc, Intermarché, etc) postent leurs annonces de propositions de dons, les associations leurs demandes, et la plateforme réalise les connexions, localement.  

Pierre-Yves Pasquier, cofondateur de Comerso, annonce les résultats à date :   

  • 600 000 équivalents repas aux associations.
  • 285 000 tonnes de marchandises sauvées des poubelles, soit 2,1 millions d’euros de denrées alimentaires. 

« La plateforme utilise la force du numérique pour connecter les acteurs en local. Nous  jouons ainsi un rôle de facilitateur dans les mises en contacts et les échanges. » indique Pierre-Yves Pasquier, cofondateur de Comerso. 

 

Un besoin accru des associations

Parmi les associations bénéficiaires et partenaires, on retrouve, entre autres, La Croix-Rouge française, ANDES, Les Banques Alimentaires. 

Pour Guillaume Guitton, en charge de la stratégie d'aide alimentaire à la Croix-Rouge française :

Nous avons 730 structures d’aides alimentaires entre le centre de distribution et les épiceries sociales. La demande a augmenté de 40 % au plus fort de la période de confinement, d’où une augmentation moyenne entre 10 et 25 % de la demande en aide alimentaire depuis le début de la crise ». 

Son constat est sans appel. « Nous avons constaté une diversification des publics bénéficiaires. On parle de “nouvelles pauvretés”. Ce sont les étudiants, les intérimaires, les chômeurs, les saisonniers et les travailleurs pauvres. Et 75 % des nouveaux publics reçus depuis mars 2020 sollicitent pour la première fois une aide alimentaire » a-t-il précisé lors de la conférence. 

Grâce à la plateforme, l’association peut diversifier ses sources d’approvisionnement et obtenir des dons qui correspondent aux besoins réels des publics. Et donc leur apporter une réponse qualitative dans le respect des comportements alimentaires. 

 

 

Découvrez notre dossier spécial
Entreprises engagées contre la Covid-19

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer