Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 2 octobre 2020 - 13:00 - Mise à jour le 2 octobre 2020 - 13:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Les détenteurs d’un LDDS peuvent faire un don aux acteurs de l’ESS

Depuis ce jeudi 1er octobre, les détenteurs d’un livret de développement durable et solidaire (LDDS) peuvent directement faire un don depuis leur compte épargne, et ce, sans passer par leur compte courant. Ce dispositif vise à dynamiser le financement de l’économie sociale et solidaire. Explications.

Crédit photo : mactrunk.

 

Très attendue, cette mesure était initialement prévue en juin 2020, mais reportée à cause de la crise du Covid-19. Depuis le jeudi 1er octobre, les épargnants détenteurs d’un livret développement durable et solidaire (LDDS) peuvent désormais effectuer un don au profit des acteurs de l’ESS (association, fondation, mutuelle, coopérative, certaines sociétés commerciales, etc.) sans passer par leur compte courant. 

fACILITER LES MODALITÉS DU don 

Pour ce faire, les banques devront proposer chaque année une liste de dix bénéficiaires, obligatoirement référencés dans la liste nationale des entreprises de l’économie sociale solidaire ou être reconnus comme étant un organisme de financement solidaire. L’objectif de ce dispositif est de développer le financement du secteur en facilitant les modalités de dons, comme l’explique Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, dans un communiqué de presse : 

Aujourd’hui, l’encours des livrets de développement durable et solidaire est considérable et s’élève à près de 120 milliards d’euros. Encourager les dons en faveur de l’ESS permettra de donner du sens à l’épargne en soutenant l’économie sociale et solidaire, qui plus est dans un contexte où les entreprises de l’ESS, comme les autres entreprises, sont durement touchées par la crise. 

Ce dispositif vise à accompagner la mesure existante obligeant les banques à affecter au moins 5 % des ressources collectées sur les livrets A et LDDS à l’ESS. Un mécanisme qui assurerait un financement bancaire du secteur à hauteur de neuf milliards d’euros.

La rédaction 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer