Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 27 mai 2020 - 11:00 - Mise à jour le 27 mai 2020 - 11:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

« Monde d'après » : 10 agences s’engagent pour un conseil stratégique à impact positif

Défense d’une économie résiliente et relocalisée, conception de services publics performants et innovants, renforcement des pratiques responsables en entreprise : dix agences en conseil stratégique s’engagent et fixent les priorités pour la profession dans le « monde d’après ».

Crédit photo : Pavlo Stavnichuk.

La période qui s’ouvre à nous, ce « monde d’après » Covid-19, nous met face à nos responsabilités. Nous sommes fondateur.trice.s d’agences de conseil engagées et accompagnons au quotidien élu.e.s et agent.e.s de collectivités, dirigeant.e.s et collaborateur.trice.s de grands groupes comme de PME ou entrepreneur.e.s de l’économie sociale et solidaire. Les décisions de nos client.e.s ont des conséquences très concrètes sur la vie de leurs salarié.e.s, le quotidien des citoyen.ne.s, l’ancrage local de leur organisation ou encore la qualité des produits que nous consommons. Elles contribuent déjà à dessiner le « monde d’après ». Nous sommes donc, en tant que conseils auprès de ces décideurs, coresponsables de ce qui va se jouer. Cette responsabilité, nous entendons plus que jamais l’assumer. Nous comptons profiter de l’opportunité d’un renouveau pour faire vivre les valeurs qui sont à l’origine de notre aventure entrepreneuriale et pour démontrer que le monde du conseil doit lui aussi avoir un impact positif. 

Défendre une économie relocalisée, plurielle et résiliente 

La crise sanitaire, écologique et économique actuelle nous pousse à aller à l’essentiel. Cela consiste à consacrer nos énergies à mettre au centre des préoccupations économiques la durabilité environnementale et sociale et à nous inscrire davantage dans les Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par l’ONU. Il s’agit de défendre encore plus fortement une économie relocalisée, plurielle et résiliente, qui rime avec protection de l’environnement, circuits courts et inclusion des personnes les plus fragiles, quel que soit leur origine, leur sexe ou leur âge. Dans ce « monde d’après », nos actions n’auront de sens que si elles viennent renforcer les services d’intérêt général au cœur des territoires, accélérer l’impact social et environnemental des entreprises et qu’elles permettent de concevoir des services publics performants et accessibles à tous les citoyens. Cette économie résiliente doit être inspirée par les innovations sociales et les solidarités locales pour faire bloc face à la crise sanitaire et environnementale qui nous menace. 

Associer la société civile, dans toute sa diversité, à la prise de décision 

Pour atteindre ces objectifs, il nous faudra être très exigeants quant à nos méthodes d’intervention. La crise du Covid-19 a rappelé que l’individualisme nous menait dans une véritable impasse. Pas d’économie résiliente, pas de business à impact positif ou de services d’intérêt général efficaces si la société civile n’est pas associée à la prise de décisions. Nos principes d’action sont et devront ainsi rester participatifs, collectifs et horizontaux. Nous devrons également veiller à intégrer des profils variés dans nos projets, poursuivre l’implication des communautés locales, et travailler encore plus en pluridisciplinarité : au regard des enjeux, aucune profession, aucune position sociale et aucune expertise ne peut venir justifier à elle seule l’attribution du pouvoir de décider. 

Faire vivre les principes de responsabilité, de démocratie et de coopération au sein de nos entreprises 

Enfin, il nous faudra être exemplaires au sein même de nos entreprises. Nous sommes employeurs et acteurs du développement économique. Ce développement économique, nous le voulons paritaire, écologique et coopératif. Pour nous, le « monde d’après » est celui de l’entreprise responsable et démocratique où l’égalité femmes-hommes, l’échelle des salaires équitable, les relations fournisseur responsables et les pratiques environnementales vertueuses ne sont pas que de beaux slogans. Nous nous engageons à faire vivre ces principes au quotidien. Notre « monde d’après » est celui de la coopération plus que de la compétition. Nous entendons donc privilégier la complémentarité entre nous en créant des groupements ou en faisant des alliances au service des projets qui nous tiennent à cœur. 

De toutes parts, des voix s’élèvent pour réclamer davantage de responsabilité dans les entreprises et leur chaîne de valeurs, mais également de processus démocratique dans les politiques publiques, pour qu’elles soient connectées aux besoins réels des citoyens. Nous ne prétendons pas détenir les clés du succès du « monde d’après », mais prenons l’engagement de contribuer à travers notre métier à trouver des réponses collectives qui donneront davantage de sens aux incertitudes auxquelles nous devrons faire face. En tant que consultants à impact, nous aurons à cœur d’être, parmi d’autres, les artisans d’une économie résiliente, solidaire et locale aux côtés de nos partenaires. Pour vivre heureux, ne vivons pas cachés, repliés sur nos organisations respectives. Comptons sur l’intelligence collective et les bonnes volontés organisées en communautés. 

Signataires 

- Co-Savoirs : Rachid ZAMANI, Xavier DEMANGEON 

- DVTup : Julie HEYDE, Eulalie BLANC 

- Généracio : Elodie LLOBET 

- Génération 2 Conseil : Jeanne BRETECHER, Steven BERTAL 

- InterstiCiel : Céline COUBARD, Pierre RICHARD 

- Les Beaux Jours : Julien BOTTRIAUX, Rémi BOTTRIAUX 

- Les Petites Rivières : Anne-Cécile DENIS, Sébastien LÉVRIER 

- Novascopia : Ingrid MEUNIER, Yann MOISAN, Lionel RABILLOUD 

- OpenCommunities Consulting : Anne-Cécile ROUCHETTE, Olivier BAUDRY, Elisa LELARD, Virginie GUY-LAGOUTTE 

- OYA Agency : Estelle BARTHÉLÉMY 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer