Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 13 mai 2020 - 10:51 - Mise à jour le 13 mai 2020 - 11:56
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Oldyssey, un média à (re)découvrir pour changer de regard sur les « vieux »

La crise sanitaire a mis en lumière un certain nombre de clichés sur la vieillesse. Les personnes âgées ont été beaucoup associées à la maladie dans l’imaginaire collectif, bien malgré elles. Face à ce constat, on vous propose de (re)découvrir le projet Oldyssey, un média vidéo réjouissant qui « donne la parole aux vieux et montre les solutions qui rapprochent les générations ».

Julia Mourri et Clément Boxebeld, co-fondateurs du média Oldyssey, entourés de mamies couturières à Lisbonne. Crédit photo : Oldyssey.

« Les hommes c’est comme la neige, on ne sait jamais combien on va avoir de centimètres ni combien de temps ça va durer ». Ces derniers mois, les blagues de Mimi, 92 ans, ont égayé nos journées. Cette grand-mère a raconté avé l’accent son confinement en maison de retraite à Marseille dans de courtes capsules audio. Au bout du fil, c’est sa petite-fille Julia Mourri qui recueillait ces confidences teintées de rigolade pour le compte Instagram d’Oldyssey, un média web dont elle est la cofondatrice : « Même si nous avons dû interrompre nos tournages à cause de l’épidémie, nous voulions continuer à donner la parole aux personnes âgées et faire passer le message qu’il est important de continuer à prendre des nouvelles les uns des autres. »  

Lancé en 2017, Oldyssey « donne la parole aux vieux et montre les solutions qui rapprochent les générations ». Inspirés par l’humour et les histoires de leurs propres grand-parents, Julia Mourri et son compagnon Clément Boxebeld voulaient proposer un autre regard sur le troisième âge. « On trouvait qu’il y avait un vrai sujet sur la manière dont on parlait des personnes âgées dans les médias : soit elles étaient invisibles, soit on en parlait dans des termes tristes, voire déshumanisants. Il y avait un vrai potentiel pour en parler sous un angle joyeux », nous raconte Julia.

Un tour du monde de la vieillesse

Ainsi, après avoir quitté leurs jobs respectifs et sept mois de préparation pour trouver des financements, se documenter, apprendre le tournage et le montage, Julia et Clément sont partis dans un tour du monde de la vieillesse. Méthode humanitude enseignée à des retraités japonais, colloc’ intergénérationnelle en Allemagne, Chinoises stars de l’Internet : leurs reportages montrent avec brio comment on vieillit ailleurs. Et que la jeunesse n’a pas le monopole de l’activisme : « Au Sénégal, on a filmé le Grandmother Project, un groupe de femmes âgées qui luttent contre le mariage précoce. Leur action montre que les personnes âgées ont une vraie influence pour changer la société », plaide Julia.

La force d’Oldyssey est en effet d’inviter à repenser le rôle des personnes âgées dans notre société : « Lors de notre tour de France débuté il y a quelques mois, on a filmé des retraités qui se levaient à 6 heures pour faire tourner les Banques Alimentaires. Ils travaillaient parfois plus que les salariés !», poursuit Julia. Le confinement des retraités, principal vivier de bénévoles en France, a en effet été un choc pour les associations, qui ont dû trouver d’autres forces vives pour faire face à la crise.

Des initiatives pas toujours bien valorisées

Mais pour changer les mentalités, le chemin est encore long, d’autant plus dans le contexte actuel : « Le coronavirus a tendance à faire considérer la vieillesse comme une maladie», analysait le sociologue Daniel Réguer sur l’antenne de France Bleu. De plus, pendant la crise sanitaire, les initiatives concernant la vieillesse ont souvent été valorisées du point de vue des plus jeunes : « On a l’impression que la solidarité ne va que dans un sens. On souligne davantage ce que les jeunes peuvent faire pour les vieux, alors que les vieux eux-aussi sont mobilisés ! L’association des footeuses à tout âge ou encore la marque de mode intergénérationnelle Les mains de Mamie ont cousu des masques, par exemple », observe Julia.

À ce jour, plus de 50 reportages vidéos ont été réalisés par Julia et Clément en France et dans le monde entier. Mais le duo ne compte pas s’arrêter là. Après avoir co-organisé la première rencontre internationale de football féminin senior le 19 juin 2019 à Saint-Etienne entre des mamies sud-africaines et françaises et publié un livre qui retrace leurs aventures*, les deux journalistes travaillent en ce moment à adapter un projet d’échange linguistique. Ils se sont pour ce faire inspirés d’une initiative découverte au Brésil. Le principe : proposer à des personnes âgées en maison de retraite de converser avec des jeunes britanniques en visoconférence. Et à Julia de conclure : « Quand on trouve des bonne idées à l’étranger, cela nous tient à cœur de les adapter en France». 

Hélène Fargues 

> Oldyssey - Un tour du monde de la vieillesse (Seuil, 2019)

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer