Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 19 mars 2020 - 18:02 - Mise à jour le 20 mars 2020 - 18:44
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Sébastien Folin

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous lançons une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Sébastien Folin : animateur, journaliste, parrain de l’association Moteur ! et président du Fonds Solidarité Sida Afrique.

« Prenez soin de vous », la série de discussions entre confinés, avec Sébastien Folin
  • À quoi ressemble votre confinement ? (seul, avec des enfants, dans un appart, une maison, travail ou chômage technique, décrivez nous votre situation…)

Je suis chez moi à Paris. Avec femme et enfants, et chacun s’organise pour travailler. On a la chance d’avoir chacun un espace ce qui simplifie le confinement. L’espace vital est fondamental. Mais j’en suis conscient :  c’est une chance, voire un luxe. 

  • Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

J’écoute de la musique, je lis (tellement de bouquins en retard), je regarde des séries et je joue un peu de guitare. 

  • Un conseil pour prendre bien soin de soi ?

Je pense que c’est le moment de prendre du temps en famille. Partager des moments ensemble. Parler, échanger, jouer à des jeux de société, partager des activités. Se retrouver, tout simplement.  

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs ! 

Beaucoup de parodies et d’ironie sur les réseaux sociaux. Mais rien ne vaut un live de James Brown à fond pour réveiller les bonnes vibrations ! 

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Je parlais tout à l’heure du luxe d’avoir chacun son espace. Je n’oublie pas les personnes en situation de précarité, les SDF, les mal logés, toutes ces personnes en grande détresse qui ne vivent pas le même confinement que moi. Se retrouver à 4, 5, voire plus, dans 20 ou 30 m2, parfois dans des habitats insalubres est dramatique. Être à la rue, vivre dans un bidonville, c’est aussi le quotidien de beaucoup de nos concitoyens, il faut l’avoir à l’esprit. Des centaines d’associations sont en premières lignes pour venir en aide à toutes ces personnes qui sont en grand danger. Beaucoup voient dans ce confinement, et j’en fais partie, l’occasion de se retrouver, se cultiver, se recentrer sur soi, mais pour d’autres il n’est question que de survie. La Fondation Abbé Pierre et Emmaüs Solidarité ont lancé un appel au don pour pouvoir acheter des dizaines de milliers de Tickets Service pour que ces personnes, ces familles, ces enfants puissent simplement se nourrir. Un don, même le plus petit, peut sauver des vies. L’époque nous invite à la solidarité : https://www.fondation-abbe-pierre.fr/

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise (et qui serait passée sous les radars) ?

La chute de la pollution au niveau mondial va donner un (tout petit) peu de répit à la nature. Mais j’espère que nous en tirerons des conséquences.

  • Une proposition pour changer le monde après le confinement ? Et pour construire le jour d'après.

On ne sait pas comment cela va se finir, mais on voit bien que l’urgence sanitaire a amené les États à se mobiliser et à prendre des mesures drastiques. Preuve que face à une situation de grand danger les états peuvent agir. Ils seront attendus sur la question climatique et leurs arguments de pragmatisme économique auront plus de mal à passer. 


Retrouvez Sébastien Folin sur Twitter, LinkedIn, Instagram et Facebook.

En savoir plus sur l'association Moteur ! : https://www.leprojetmoteur.org/

En savoir plus sur Solidarité Sida : http://www.solidarite-sida.org/

dossier spécial

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer