Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 août 2020 - 17:20 - Mise à jour le 25 août 2020 - 17:20
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Où placer son argent de façon solidaire et responsable

Comment bien placer son épargne pour que celle-ci ait une utilité sociale et / ou environnementale ? Quatre moyens principaux existent : les canaux traditionnels que sont les banques et les assurances, les plateformes de financement participatif, les plateformes de microfinance et les clubs d'investisseurs. Voici notre récapitulatif !

Crédit photo : sarayut.

LES banques et assurances

Auprès de vos assureurs ou de vos banques, vous avez la possibilité de placer votre épargne dans de l’assurance-vie, dans des livrets (livret de partage, LDDS...), des OPC (organismes de placement collectif) et/ou des comptes à terme solidaires. Ces sommes d’argent seront alors données ou investies dans des projets ayant un impact social et écologique.

L'épargne salariale est également un moyen à privilégier. D’après le Baromètre 2019 de Finansol et La Croix, l’épargne salariale représente déjà 62 % de l’épargne solidaire et est amenée à se développer davantage.  « Toutes les entreprises permettant à leurs salariés de souscrire un plan d’épargne entreprise (PEE) ou un plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO) sont aujourd’hui dans l’obligation de proposer au moins un fonds solidaire parmi l’ensemble des fonds proposés », rappelle l'association de promotion et de labellisation de la finance solidaire sur son site Internet. 

Les PLATEFORMES DE FINANCEMENT PARTICIPATIF

Il est également possible d’investir directement dans les entreprises sociales en participant à leurs levées de fonds ou en passant par des plateformes qui facilitent l’allocation de l’épargne dans des projets solidaires, locaux ou ayant un impact environnemental positif. Des organismes facilitent le placement et l’investissement solidaires, parmi lesquels :

Lita.co est une entreprise créée en 2014 qui propose aux citoyens soucieux d’utiliser leur épargne en accord avec leurs valeurs d’investir dans des projets à impact positif sur la société ou l’environnement (en actions, en obligations ou en titres participatifs). Le plus : la plateforme met à disposition une équipe de conseillers pour vous guider dans vos choix d’investissement.


> À écouter : Changer la norme S1E10 : Eva Sadoun, co-fondatrice de LITA.co


Miimosa est un site de financement participatif de l’agriculture et de l’alimentation partout en France. Parmi les différents projets, vous avez la possibilité de réaliser deux types d’actions pour bien utiliser votre épargne : un don avec une contrepartie (en échange, vous recevez des produits, expériences, services, avantages… de la part du producteur) ou bien un prêt rémunéré (investir dans un projet en échange d’un remboursement avec intérêts) tout en choisissant le secteur qui vous intéresse.

LA MICROFINANCE

Babyloan est une entreprise de microcrédit solidaire. Sur cette plateforme, vous pouvez prêter dès dix euros à des micro-entrepreneurs du monde entier. Un choix peu risqué car d'après Babyloan, 95,11% des prêts ont été remboursés. La plateforme travaille en partenariat avec les institutions de microfinance présentes dans les pays en développement et qui interviennent généralement dans des zones peu couvertes par le système bancaire traditionnel. 

LES CLUBS D’INVESTISSEURS 

Les Cigales (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire) est un club de financement citoyen destiné à investir dans de petites et moyennes entreprises, coopératives, associations de son quartier, de sa ville, de son département ou de sa région. Outre l’aide financière, les membres du club apportent leurs compétences, expertises et réseaux. La solidarité et la transparence des Cigales sont garanties par la label Finansol.

Racines (Réseau d’Accompagnement des Créations et Initiatives avec une Nouvelle Épargne Solidaire) est un organisme créé en 1991 pour aider les femmes à créer et à développer leur entreprise, financer leur initiatives et garantir l’égalité femmes-hommes. Il est à l’origine des CLEFE (Club local d'Épargne pour les femmes qui entreprennent), qui permettent de financer les entrepreneuses et de leur apporter un suivi et du conseil sur la gestion d’entreprise. La contribution des épargnants est de 15 à 140 euros par mois pendant un an, mais le temps ou la périodicité peuvent varier selon les CLEFE. 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer