Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 avril 2020 - 10:06 - Mise à jour le 27 avril 2020 - 09:37
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Emmanuel Bentejac

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous avons lancé une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Emmanuel Bentejac, co-fondateur et directeur général de Wenabi.

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Emmanuel Bentejac
  • Emmanuel, à quoi ressemble votre confinement ? 

J’ai beaucoup de chance, je suis dans le Sud-Ouest avec ma famille et des amis. Nous sommes répartis sur deux maisons qui sont à côté, ce qui nous a permis de respecter la quatorzaine au début. Ce sont des conditions presque parfaites pour le confinement. 

Je travaille beaucoup donc les journées défilent. Mais, si le premier mois est passé vite, la vie culturelle et sociale parisienne commencent à me manquer.

  • Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

On vit en communauté, donc ça demande de s’organiser ! Nous n'avons pas l'habitude de vivre ainsi aussi longtemps. Il y a des débats, des discussions passionnantes, et des jeux aussi.

Sinon, j'apprends des tours de magie à ma nièce de sept ans, et je découvre des activités qui m’étaient relativement étrangères comme couper du bois ou jardiner.

  • Un conseil pour prendre bien soin de soi ?

Sincèrement, je ne suis pas une référence en la matière. 

J'essaye de faire du sport régulièrement. Comme je partage mon quotidien avec des végétariens, j'ai nettement amélioré mon alimentation. Je reconnais qu'on en ressent les bienfaits assez vite.

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique/ qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs ! 

Côté podcast, j'écoute et réécoute les Thinkerviews.

Côté lecture, je découvre Laurent Binet, j’ai lu la Septième fonction du langage qui très bien écrit et très drôle. Et là je suis dans Civilizations. L'auteur réécrit l'histoire. Ce sont les Incas qui envahissent l’Europe au XVIe siècle (en gros). Je pensais que ça allait me changer les idées mais finalement il y est quand même question d’épidémie.

Sinon, pour le sourire, je suis Jonathan Cohen, en me refaisant quelques Serge le Mytho,  j'attends les deux nouveaux épisodes du Bureau des Légendes chaque lundi, et j’ai fait la rencontre, plus ou moins heureuse, de Joe Exotic sur Netflix.

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Il y a énormément d'initiatives qui permettent de s'engager depuis chez soi ! 

Avant tout, il y a les missions d'urgences recensées sur la plateforme du Gouvernement #JeVeuxAider.

Le site benevolat.fr, qui rassemble les associations de promotion du bénévolat, propose des missions à distance pendant la crise. 

Et puis, il est possible de s'engager directement auprès d’associations qui apportent un soutien précieux à nos aînés (Paris en Compagnie) ou aux sans-abris (Les Bonnes Ondes d’Entourage).

Si on en a les moyens, on a la possibilité de soutenir financièrement des associations via l'initiative #20h05, je donne

Enfin, si on est salarié, on peut s'engager et pousser son entreprise à se mobiliser pendant la crise en contactant wenabi bien sûr !

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise (et qui serait passée sous les radars) ?

Elle n'est pas passée sous les radars, mais la bonne nouvelle c'est la nature qui reprend ses droits. Je viens depuis toujours dans la maison où je suis actuellement, et pour la première fois j'ai vu des lucioles, des cerfs et même un sanglier qui a traversé le jardin ! Si si, j’ai la preuve en vidéo ;)

  • Une proposition pour changer le monde après le confinement ? Et pour construire le jour d'après.  

On espère tous une réaction collective et solidaire pour le jour d'après. 

Cela devrait commencer dès aujourd’hui, par l’intégration d’exigences RSE dans les plans de relances qui sont prévus pour les entreprises.

Nous avons vu de nombreuses initiatives, remarquables, ces dernières semaines. Tout l'enjeu est de les rassembler, de capitaliser dessus et de faire en sorte que cet élan de solidarité se poursuive.

Si on veut du changement, je crois qu'il faut avant tout revoir nos priorités. Cette crise permet cela, et ce serait une immense déception si on n'en tirait aucune leçon.

Pour moi, ces priorités sont la préservation de l'environnement, la lutte contre les inégalités et la revitalisation de la vie démocratique.  Remettre l'intérêt de tous avant les intérêts de chacun et revoir nos modes de vie.

En attendant, si chacun de nous continuait à adopter les comportements vertueux initiés pendant la crise ce serait un bon début ;)


Suivre Emmanuel Bentejac sur Twitter et sur LinkedIn.

Le site de Wenabi : https://wenabi.com

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer