Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 5 avril 2020 - 10:33 - Mise à jour le 5 avril 2020 - 10:33
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Isabelle Boucher-Doigneau

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous lançons une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Isabelle Boucher-Doigneau, directrice de la communication au sein de la DRAC Grand Est et co-fondatrice de la Click, un collectif de bénévoles autour du web et des usages numériques.

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Isabelle Boucher-Doigneau
  • Isabelle, à quoi ressemble votre confinement ? 

Je suis seule, dans mon apparement strasbourgeois, très agréable, avec deux balcons : un pour le matin, un pour l'après-midi ! Je me suis fait un bureau géant dans la salle à manger, je navigue entre mon ordi portable, mon vieil Imac fatigué qui bugge, mes téléphones, ma tablette... Et c'est là que je vois que je suis hypraconnectée :) J'ai retrouvé des tas de trucs perdus, j'arrive à en perdre encore, et mon appartement est rangé comme il ne l'a jamais été. Ce genre de crise permet de réaliser qu'on n'était pas du tout au point niveau transformation digitale et méthodologique, je le savais déjà, mais maintenant, tout le monde est au courant. Alors on improvise, on innove, on avance. Je suis en train de préparer la rentrée, je dois tout reprendre, et c'est intéressant de pouvoir le faire... en ayant le temps de la réflexion ! Entre mon travail et la gestion de mon équipe, les projets qui sont en train de naître et ma liste de choses en jachère depuis longtemps que je peux enfin traiter, je ne vois pas les journées passer !

  • Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

Je n'ai pas trop le temps de ruminer, les journées passent à une vitesse !

Je réserve les lectures, films et séries le soir et le week-end, je me remets à dessiner et écrire, et je me suis remise au sport :)

J'écoute France Inter le matin... et après je décroche. Je suis en veille perpétuelle, du fait de mon métier, et j'avoue que le fait de déconnecter le soir fait du bien sur tous les plans.

Et il y a bien sûr les quelques minutes d'applaudissement à 20h, les concerts sur les balcons. C'est sympa, c'est symbolique, on a besoin de ces moments de partage. 

J'ai quelques amis qui ont écrit des bouquins, je vais enfin pouvoir les lire !

  • Un conseil pour prendre bien soin de soi ?

Se créer une routine, appeler ceux qu'on aime, essayer de continuer à changer le monde même de son canapé, profiter de cette période pour réfléchir et avancer, sur le plan humain, philosophique, spirituel et surtout... continuer à se maquiller un minimum et s'habiller ! 

Je suis en train également de faire du tri dans mes contacts. Complotisme et fake news me fatiguent, mes septuagénaires de parents me prennent déjà un temps fou à éduquer de ce côté là...

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique/ qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs ! 

Lecture : Je suis en train de lire Tueurs d'opérette de mon ami  et ex-voisin Gérard Bouchu. Il s'est inspiré de tous nos amis (et même de moi parfois, ce qui est assez rigolo) pour ses personnages dans une histoire de meurtre à Dijon. C'est super bien écrit, et assez drôle. Il me bluffe ! Sinon, je pense qu'il est temps de se remettre aux classiques : essayer Le comte de Monte Cristo, le meilleur des Dumas ou la collection Bouquins de Colette, un régal... et bien sûr, La Peste de Camus et Un hussard sur le toit de Giono.

Films : en ce moment, j'ai envie de feelgood movies : Mon inconnue, Venise n'est pas en Italie, je n'exclus pas de re-re-revoir les films britanniques comme Love Actually, 4 mariages et un enterrement et globalement tous les films avec Bill Nighby, les Jacques Demy...  

Série : je suis abonnée à tout, difficile de choisir. J'adore Outlander, je suis tombée sur The detour, complètement foutraque, et je vous conseille les séries allemandes, de très grand qualité comme Deutchland 83 et 86 et Babylon Berlin.

Podcasts : J'en écoute beaucoup. Je suis une adepte et participante du Digital pour tous, le podcast que PPC  fait à partir d'un direct sur Twitter le matin à 7h30, alimenté par toute une équipe de contributeurs et les réactions sur Twitter à chaque sujet. Je suis également très attentive au podcast Méta de Choc, qui s'intéresse à la pensée critique, et va à la rencontre d'anciens gourous ou adeptes ; c'est une problématique qui me tient particulièrement à cœur, et c'est vraiment intéressant. 

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Nous travaillons en ce moment avec l'équipe historique à un Barcamp spécial résilience autour de cette crise du Covid-19. Il se déroulera en ligne, et qui veut pourra co-construire la journée, réfléchir en mode collectif à la suite et proposer des solutions.

Ça se passera le 11 avril prochain et les informations et inscriptions sont disponibles depuis le samedi 4 avril sur http://barcamp.fr/?BarcampFrance . Surveillez aussi les réseaux sociaux avec #BC19R !

Sinon, je participe à LaClickduWeb, un collectif informel de communicants du numérique. C'est très riche, et on va dans le sens de la bienveillance dans le collectif, l'accessibilité, l'éducation au numérique, le partage, l'entraide, le changement... On peut vraiment changer le monde même de chez soi !

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise (et qui serait passée sous les radars) ?

Beaucoup d'entre nous sont en train de revenir à l'essentiel, et je vois beaucoup de solidarité et d'altruisme émerger.

Qu'au bout de dix jours la Terre commence à se dépolluer me sidère... pourvu qu'on arrive à continuer sur cette voie après le retour à la normale !

Je m'inquiète juste énormément pour les SDF et les migrants laissés à l'abandon, j'aimerais pouvoir aider plus concrètement...

  •  Une proposition pour changer le monde après le confinement ? Et pour construire le jour d'après. 

Si on peut profiter de cette période terrible pour avancer et progresser sur nos méthodes de travail, la solidarité et l'altruisme, on aura des bases pour construire l'après. Le tout est de ne pas retomber dans nos mauvais fonctionnements après, je sais que je rêve un peu...


Suivre Isabelle Boucher-Doigneau sur Twitter et LinkedIn.

Suivre l'actualité de La Click : https://la-click.net/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer