Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 29 avril 2020 - 14:02 - Mise à jour le 29 avril 2020 - 14:02
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Claire Duizabo

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous avons lancé une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Claire Duizabo, directrice de la communication et du développement de la communauté chez Entourage.

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Claire Duizabo
  • Claire, à quoi ressemble votre confinement ? 

Je suis à Paris dans mon 34 mètres carrés avec mon amoureux (un homme exceptionnel).

J'avais un super programme de podcasts à écouter, de bouquins à terminer, de grands projets de puzzle... et puis je me suis fait vite rattraper par le boulot. Je n'ai jamais autant bossé, ce qui est finalement une bonne chose parce que le temps passe à toute vitesse !

Et puis, je travaille sur des sujets passionnants : mon association Entourage, dont la mission est de créer du lien avec les personnes SDF, explore plein de pistes pour réinventer l'entraide en temps de confinement.

Après six semaines, j'ai quand même un peu la bougeotte et j'ai vraiment envie de serrer dans mes bras les gens que j'aime, et de revoir mes collègues pour de vrai (Zoom c'est sympa quelques jours, mais là...).

  • Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

Donner des noms aux pièces de l'appartement (mon couloir c'est « le Marais », la salle de bain c'est « Montmartre »...).

Et aussi faire des expériences culinaires : j'étais pas vraiment un chef et là je commence à prendre plaisir à tester plein de plats... et c'est bon presque à chaque fois ! Et j'essaye d'apprendre par cœur les fruits et légumes de saison. Là, j'ai acheté de la rhubarbe pour la première fois de ma vie.

Et je suis devenue une bête aux échecs.

  • Un conseil pour prendre bien soin de soi ? 

Se mettre au soleil quand on peut. Je n'ai pas de balcon, mais... j'ai un rayon de soleil dans ma salle de bain entre 15h40 et 16h30 tous les jours. J'ai trouvé un super système pour réaménager ma douche avec des coussins, c'est presque confortable. Et de là, je peux profiter du ciel bleu, sans avion et sans pollution, c'est quand même génial.

J'évite les infos, et quand j'appelle mes proches, j'essaye de trouver des sujets de discussion qui permettent un peu s'évader : « à quoi ressemblait ta chambre d'enfant ? », « ton objet fétiche », « parle-moi du meilleur concert de ta vie... » ? Ça marche super bien avec mes grands-parents !

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique/ qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs ! 

Tout Barbara chanté par Depardieu ! C'est un truc de fou.

Il y a aussi le passage presque obligé du Bureau des Légendes chaque lundi soir... Sinon je viens de me lancer dans Moby Dick, ça donne presque envie d'aller chasser la baleine.

Et enfin, un pictionnary endiablé en ligne https://skribbl.io/, qui provoque des fous rires pendant les Facetime familiaux.

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Évidemment ! Chez Entourage, on a lancé le dispositif Les bonnes ondes qui permet d'entourer les personnes SDF ou exclues, depuis chez soi, par téléphone ! L'idée est de créer des bandes de voisins qui s'appellent et prennent soin les uns des autres : s'assurer que les gens vont bien, qu'ils ont le moral... tout en enlevant les étiquettes : on ne sait pas qui est « précaire » ou « isolé » ! L'idée est bien sûr de se rencontrer dans la vraie vie à la fin du confinement.

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise (et qui serait passée sous les radars) ?

Je pense à Pierre-Alain, une personne sans-abri membre d'Entourage, qui a reçu de la peinture et qui passe désormais ses journées à peindre. On a hâte de voir le résultat ! 

Sinon, je remarque aussi une super belle solidarité inter-associative renforcée par la situation exceptionnelle : on est vraiment tous mobilisés pour aller dans le même sens, gérer l'urgence, trouver des solutions ! 

  • Une proposition pour changer le monde après le confinement ? Et pour construire le jour d'après. 

Je propose de ré-écrire notre devise nationale en « Fraternité Fraternité Fraternité ».

Je trouve que cette crise a mis en lumière que le plus dur à vivre est vraiment le manque de lien social, la solitude, le fait de n'avoir personne sur qui compter... Alors entre voisins, avec les personnes âgées, avec les gens différents de nous, maintenons le dialogue et continuons à prendre soin les uns des autres.

 


Suivez Claire Duizabo sur LinkedIn et sur Twitter.

Le réseau Entourage : https://www.entourage.social/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer