Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 6 avril 2020 - 14:03 - Mise à jour le 6 avril 2020 - 15:56
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Pierre-Samuel Guedj

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous lançons une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Pierre-Samuel Guedj, président et fondateur d'Affectio Mutandi, agence de conseil en stratégies sociétales, et président de la commission RSE du Conseil Français des Investisseurs en Afrique.

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Pierre-Samuel Guedj

 

  • À quoi ressemble votre confinement ? 

Je suis avec ma compagne et surtout mon fils qui vient de naître, le 18 mars dernier. Il est sorti en plein confinement ! Nous sommes dans notre appartement dans le 10à Paris, à « cocoonfiner » avec le chat. 

Et en plein télétravail parce que dans les activités de conseil, il n’y a pas de pause, notamment dans les périodes de crise comme celle que nous traversons. 

Il faut autant gérer la situation actuelle que préparer au mieux et au plus tôt la sortie de crise et le retour à une activité économique viable. Et puis accessoirement beaucoup de travail, du conseil auprès d’entreprises notamment en Afrique ou encore sur la gestion de l’épidémie.  

  • Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

En fait, je regarde mon fils pousser. Dès que j’ai cinq minutes, je vais le regarder. C’est peut être bizarre à dire mais je trouve la vie magnifique, même si la nature est la plus grande des serial killers

Sinon je suis les aventures et les recettes de mon ami Julien Sebbag, qui fait de la cuisine israélienne et qui livre aussi bénévolement des sandwiches très appétissants auprès de différentes unités Covid-19 d’Île-de-France. Cela redonne toujours foi en l’humain. 

  • Un conseil pour prendre bien soin de soi ? 

Apprendre à bien respirer. Ce confinement limite nos activités et efforts ainsi que notre propre ventilation. Il faut dès que l’on peut s’emplir les poumons d’air frais d’autant qu’actuellement la pollution à Paris est retombée au niveau des années 1970 !

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Oui ! La lutte contre les fake news, la tempérance dans le digital, notamment sur les réseaux sociaux, l’appel au respect et au dialogue. Cette situation exacerbe les questions sur l’avenir et les tensions entre les personnes. Je prends du temps pour pondérer les propos que je vois fleurir sur les réseaux sociaux. 

Nous avons également au sein d’Affectio Mutandi créé un shadow working group avec une douzaine de parties prenantes pour réfléchir au monde de demain, tirer des enseignements, faire un travail de prospective et identifier des orientations pour un monde meilleur. Nous verrons dans quelle mesure nous pourrons en faire un cahier de propositions ou a minima une note spécifique pour les entreprises. 

Enfin, ce temps confiné nous permet d’avancer sur une étude sur l’intégration des droits humains dans les politiques et stratégies des entreprises du SBF 120. Nous partagerons ces conclusions à l’occasion d’une conférence sur le sujet à laquelle nous contribuons. 

  • Une bonne nouvelle repérée dans cette crise ?

La mobilisation des acteurs économiques au service de l’intérêt général et de l’action publique. Je reste impressionné et finalement pas surpris de la solidarité et de l’implication de tous ces grands groupes mais également des PME qui proposent de produire souvent gracieusement gels et masques, réorganisant leurs chaînes de production pour ce faire. L’État-providence peut compter sur les entreprises !

  • Une proposition pour changer le monde après le confinement ? 

Repartir sur des bases de dialogue équitable dans le cadre des relations commerciales, sur la base notamment du concept de contrat durable que nous développons au sein de l’agence, autant dans la chaîne de valeur avec les fournisseurs que dans le cadre de partenariats public-privé territoriaux et durables que nous accompagnons dans les infrastructures en Afrique. Nous préparons d’ailleurs un colloque sur le sujet qui devrait donner lieu à des propositions très opérationnelles. 


Suivre Pierre-Samuel Guedj sur LinkedIn et Twitter.

Suivre l'actualité d'Affectio Mutandi : http://affectiomutandi.com/

Suivre l'actualité du Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN) : https://www.cian-afrique.org/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer