Aller au contenu principal
Par Société Générale - Publié le 21 septembre 2020 - 16:49 - Mise à jour le 21 septembre 2020 - 17:50
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Fondation Société Générale – Le sport, terrain de prédilection pour l’éducation

On dit souvent que le sport est une école de la vie. Vecteur puissant de valeurs, de persévérance et de cohésion sociale, il incarne probablement l’outil d’éducation le mieux partagé, quel que soit l’âge. Or le confinement a mis un coup d’arrêt brutal aux associations fondées sur une activité sportive. C’est le cas de Drop de Béton et de Play International, deux structures soutenues de longue date par la Fondation Société Générale. Mais si la crise sanitaire a bousculé ces deux associations dans leur fonctionnement, elles ont su saisir la balle au bond et s’adapter. Chacune a réussi à se remettre en question et innover, pour ne surtout pas perdre le lien avec leurs bénéficiaires.

Fondation Société Générale – Le sport, terrain de prédilection pour l’éducation. Crédit photo : Play International

Renouer avec les fondamentaux pour maintenir le cap

Le confinement représente ce que toute association dédiée à l’éducation et au lien social redoute : le repli sur soi. Quand on est enfant ou adolescent, rester isolé peut avoir de lourdes conséquences psychologiques et accentuer les fragilités sociales existantes. Sans compter sur l’importance de lutter contre la sédentarité.

Le sport constitue indéniablement la cheville ouvrière de la vie en société. C’est en tout cas le pari des associations Play International et Drop de Béton. La première – ex-Sport sans Frontières – crée des solutions collectives autour du sport pour favoriser l’inclusion, l’éducation et le bien-être des enfants. La seconde fédère petits et grands autour de la pratique du rugby, directement au pied des immeubles.

Pour faire face à la crise sanitaire, ces deux structures dont la Fondation Société Générale est partenaire ont fait preuve d’agilité. En l’occurrence, elles se sont recentrées sur leurs fondamentaux.

Play International a conçu une « mallette post-confinement », regroupant trois jeux coopératifs dont les règles sont totalement compatibles avec le protocole sanitaire : « Dis-m’en plus sur toi », « Le code secret », « À fond pour le collectif ». La mallette est disponible gratuitement sur le site de l’association.

Quant à Drop de Béton, l’association s’est concentrée sur son action de proximité en pied d’immeuble. L’équipe s’est mobilisée et a imaginé dès le début du confinement des ateliers rugby en accord avec les règles sanitaires en vigueur. Un tour de force pour un sport collectif et de contact.

Société Générale – Le sport, terrain de prédilection pour l’éducation

Deux paris très réussis

La mallette post-confinement de Play International a rencontré un vif succès auprès des enfants. Les retours sont très positifs, et les enseignants n’ont pas hésité à s’emparer du dispositif. Les jeux coopératifs ont ainsi trouvé leur place dans le quotidien des enfants, s’affranchissant même du contexte sanitaire pour en faire une activité pérenne. La mallette incarne la « Playdagogie » insufflée par l’association, fondée sur des contenus diffusables dans le monde entier – concept que la Fondation Société Générale soutient tout particulièrement.

Du côté de Drop de Béton, les ateliers rugby ont immédiatement rencontré leur public. Dès le début du déconfinement, les rendez-vous en pied d’immeuble ont attiré de nombreux participants. Les ateliers ont lieu tous les jours, voire deux fois par jour. L’association prévoit, avec le soutien de la Fondation Société Générale, de continuer son essaimage en France et de concevoir de nouvelles actions innovantes. Entre autres, un atelier d’insertion professionnelle sur le modèle des escape games, pour découvrir les entreprises de son quartier. 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer