Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 2 février 2022 - 16:00 - Mise à jour le 21 février 2022 - 11:15 - Ecrit par : Lisa Domergue
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Infographie : Quel est l’impact environnemental du numérique ?

Pour sensibiliser les citoyens à l’impact environnemental de nos usages numériques, l’Agence de la transition écologique (ADEME) a publié un guide intitulé « Numérique responsable : et si nous adoptions les bons réflexes ? ». Détails.

Crédit photo : Carenews.
Crédit photo : Carenews.

 

On parle énormément de l’impact carbone de notre consommation, de nos déplacements, de nos déchets… Mais qu’en est-il de celui de nos usages numériques ? Ces derniers seraient pourtant responsables de 3,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Un impact qui devrait doubler d’ici à 2025. 

Pour sensibiliser les citoyens à ce constat et mettre en lumière des bonnes pratiques, l’ADEME, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, a publié un guide. Cette publication s’est accompagnée de sensibilisation digitale lancée le 11 janvier qui s’est clôturée le 31 janvier 2022.

2,5 % de l’empreinte carbone de la France

Avec 15 équipements connectés en moyenne par citoyen, la France est bien au-delà de la moyenne mondiale (huit équipements par citoyens). L’utilisation de ces équipements cumulée serait responsable de 10 % de la consommation électrique française, soit le même impact sur le changement climatique qu’un trajet de 2 259 kilomètres en voiture. Ce suréquipement et cette surconsommation du numérique représenteraient 2,5 % de l’empreinte carbone de la France, contre 2 % pour le secteur des déchets.

Il est important de noter que ces données comptabilisent l’impact moyen du numérique tout au long du cycle de vie. On peut ainsi distinguer la phase de fabrication de celle d'utilisation. La phase d'utilisation serait responsable de 21 % des émissions de gaz à effet de serre, prenant en compte non seulement les équipements que les infrastructures pour stocker les données (data centers) et les réseaux. Entre l’énergie demandée pour la fabrication et l’extraction des métaux stratégiques, la phase fabrication a un véritable coût environnemental qui représente 78 % de l'empreinte écologique.

Quid des appareils reconditionnés ? 

Que cela soit pour des raisons économiques ou écologiques, le reconditionné connaît un fort engouement chez les Français avec 14 % des parts de marché en 2021. L’ADEME définit un appareil reconditionné comme « un produit électrique ou électronique déjà utilisé et qui est réparé et remis à neuf pour lui offrir une seconde vie ». Le rapport confirme que l’impact d’un téléphone mobile reconditionné est réduit de 55 à 91 % par rapport à celui d'un appareil acheté neuf.

Mieux gérer sa boîte mail, se « dégoogliser », installer un moteur de recherche responsable… Il existe de nombreuses autres alternatives et bonnes pratiques pour réduire l’empreinte environnementale de la digitalisation de nos modes de vie. Carenews y a consacré plusieurs articles que vous pouvez retrouver sur le site : 

 

Lisa Domergue 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer