Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 10 mai 2022 - 10:03 - Mise à jour le 13 mai 2022 - 18:21
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Comment monter sa startup à impact ?

Lancer son entreprise à impact demande une certaine préparation. Pour vous aider, Carenews recense les différentes étapes pour monter sa structure.

Conseils pour lancer son enteprise à impact. Crédit : iStock.
Conseils pour lancer son enteprise à impact. Crédit : iStock.

 

Monter son entreprise à impact peut vite se révéler être un chemin de croix. Vous avez décidé de vous lancer pour apporter votre pierre à l’édifice, changer les choses. Mais pour être sûr de la réussite de votre projet, il est nécessaire d’avoir en tête les différentes étapes de création d’une telle structure pour pouvoir bien les anticiper. Carenews vous propose quelques conseils pour créer votre entreprise à impact.

Qu’est-ce qu’une entreprise à impact ?

Une entreprise à impact est différente d’une entreprise classique par sa finalité qui n’est pas qu’économique. Elle poursuit également des objectifs sociaux ou environnementaux. Autrement dit, elle cherche à avoir un impact positif sur la société ou sur l’environnement par son activité. Une entreprise peut donc chercher à réduire les déchets, améliorer l’insertion professionnelle de certaines populations ou encore l’alimentation de certaines personnes. Comme toute entreprise, l'entreprise à impact répond à un problème existant.

Comment choisir son activité ?

La première question à se poser est la suivante : à quelle problématique peut-on répondre avec son activité ? En effet, la motivation première d’une personne se dirigeant vers l’impact doit être l’effet positif escompté sur la société ou l’environnement. Il faut se demander ce qui me tient à cœur, à quel besoin social je veux répondre. Mais il est également nécessaire de se questionner sur le champ d’impact qui correspond le plus à mes compétences, acquises durant ma vie professionnelle ou lors de mes études. 

Il faut ensuite affiner sa volonté d’impact. Quelle est la population ciblée ? Sur un territoire délimité ou de manière nationale ? Y a-t-il un second impact que je souhaite avoir avec mon activité ?

Se former pour être opérationnel

Pourquoi ne pas passer par une formation avant de se lancer ? En effet, il existe un nombre conséquent de formations pour devenir entrepreneur à impact. Et il y en a pour tous les goûts : moocs, formations en ligne, coaching personnalisé. Selon vos connaissances en la matière, choisissez l’accompagnement qui vous convient. Personnellement, on apprécie le Mooc de l'ESEEC par Thierry Sibieude, L'entrepreneuriat social : les fondamentaux, proposé gratuitement en ligne. Mais vous pouvez également opter pour un incubateur qui vous accompagnera via un programme de plusieurs mois dans la concrétisation de votre projet. Il en existe de nombreux spécialisés sur les thématiques d’impact comme Ronalpia, Makesense.

Développer un modèle économique adéquat

Une entreprise à impact reste une entreprise. Il est donc nécessaire de réfléchir au modèle économique qui portera le mieux votre cause. Bien sûr, renseignez-vous sur ce qui se fait déjà et essayez d’être originaux. Proposez des services payants à des acteurs pour, à côté, mettre à disposition une offre gratuite. Trouvez tous les financements publics qui correspondent à votre activité. Proposez d’effectuer des dons pour vous rémunérer. Bref : l’impact peut être l’avant-garde en matière de modèle économique, alors amusez-vous.

Chercher des pistes de financement 

Vers qui se tourner pour obtenir des financements? Il est possible de monter sa structure en fonds propres, bien sûr. Mais vous pouvez également vous tourner vers des fonds à impact qui sont sur la même longueur d’onde que vous. Phitrust, Citizen Capital, Impact Coopératif, Mirova solidaire… Il existe des cartographies des fonds existants sur le web. Par exemple, Impact France ‘en a réalisé une qui recense les fonds selon le ticket de financement et la phase d’investissement. Vous pouvez également vous tourner vers des fonds plus classiques. Beaucoup souhaitent désormais financer des projets à impact. N'oubliez pas les financements publics mais aussi le crowdfunding.

 

La rédaction

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer