Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 15 avril 2020 - 10:12 - Mise à jour le 18 mai 2020 - 16:42
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

8 pépites associatives en Nouvelle-Aquitaine

Dans cette nouvelle série d’articles, Carenews vous emmène à la découverte d’associations émergentes dans les territoires. On commence avec la Nouvelle-Aquitaine, troisième région de France qui emploie le plus de personnes dans le secteur de l'économie sociale et solidaire !

Crédit photo : Ponomariova_Maria.

« Le tout premier institut de bien-être solidaire de la métropole bordelaise » est un projet de l’association Princ’ESS, créée en 2017 par un collectif de femmes. Les soins proposés sont réalisés par des employées en insertion, avec des produits fabriqués en France, bio et vegan. Une partie du chiffre d’affaires permet de cofinancer des soins à des personnes en souffrance. 

Le réseau de partage et d’entraide intergénérationnel SoBeezy est accessible par la voix grâce à un assistant vocal intégré, afin d’être utilisable par tou·te·s et à tout âge. Porté par l’association Guztiak Bizi (« vivre ensemble » en langue basque), il est expérimenté par trois villes pilotes : Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne), Pessac (Gironde) et Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques). Lancé en 2017, il a pour objectif, notamment, de favoriser le maintien de l'autonomie quotidienne des personnes en situation de handicap et des seniors.

Cette « alternative funéraire » est née en 2018 des rencontres-débats organisée par l’association Syprès autour de la mort. Société Coopérative d’Intérêt Collectif basée à Talence (Gironde), elle propose « un service funéraire centré sur l’humain », à des prix abordables, et comporte un programme de recherche-innovation pour « répondre à des besoins non ou mal-satisfaits concernant la gestion de la mort ».

Créée l’année dernière à Bordeaux, l’association Récup’ propose une solution de compostage en appartement : la méthode japonaise Bokashi, qui fait appel à des micro-organismes efficaces pour fermenter la matière. Elle se charge de mettre les composteurs à disposition, et de venir chercher leur contenu pour l’acheminer chez les maraîchers partenaires périurbains. 721 adhérents auraient été séduits, permettant de générer 23 tonnes de biodéchets. Le service est en cours d'essaimage à Toulouse et à Lille.

Basée à Hendaye, Recycl’Arte est une association créée en 2015 pour redonner vie aux déchets donnés par les habitants et les entreprises. Elle organise des ateliers participatifs autour de l’autoréparation de vélos, de l’upcycling textile, de la récupération créative et des réparations en tous genre. Avec pour objectif de « mettre en place une recyclerie/ressourcerie de territoire, en lien avec la collectivité et les entreprises et pour les habitants ».

Accompagnement budgétaire des personnes en difficulté financière, formation collective sur l’optimisation de la gestion du budget, montage de microcrédits personnels pour les personnes en exclusion bancaire… Depuis Bordeaux et Anglet, cette association montée par deux anciennes salariées de Cofinoga lutte contre l’exclusion financière pour favoriser l’inclusion sociale et prévenir le surendettement.

Selon l’association Les Petits Popotins, basée à Anglet, « un enfant jusqu’à la propreté consommera 5000 couches jetables soit l’équivalent d’une tonne de déchets non valorisables ». Pour lever les freins économiques et logistiques liés à l’utilisation de couches jetables (coût, nettoyage, séchage…), l’association travaille à un service de location, en plus de proposer des ateliers de sensibilisation et de découverte de nouveaux modes de consommation.

Actions de sensibilisation, événements, accès aux sports et aux équipements… Depuis l’écosystème alternatif Darwin, à Bordeaux, Pratikable promeut et valorise le handicap à travers les sports de glisse et les sports à sensation. Des activités récompensées par le Prix de l’Initiative de la ville de Bordeaux en 2019 et le Prix Impact Territoire de l’Investing Day Tour 2020. Un succès tel qu’une antenne parisienne a ouvert.

 

Mélissa Perraudeau 

dossier

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer