Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 17 décembre 2020 - 17:30 - Mise à jour le 17 décembre 2020 - 18:12
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Admical dévoile un paysage du mécénat d’entreprise en progression en 2020

La restitution de la 10e édition du baromètre annuel Admical a eu lieu ce jeudi 17 décembre. Il décrit le paysage du mécénat français en 2020 et les perspectives du secteur pour 2021, en pleine crise sanitaire.

Admical dévoile son baromètre annuel du mécénat en France en 2020. Crédit : Admical

Le baromètre d'Admical rendu public ce jeudi 17 décembre fait état de 104 000 entreprises mécènes en France en 2019, soit 9 % d'entreprises mécènes, un chiffre en nette progression en comparaison à 2018 (96 000). L’étude reprend les données du ministère des Finances en termes de déclarations de dons réalisées par les entreprises. Au total, près de 2,1 milliards de dons ont été défiscalisés par les entreprises en mécénat. Toutes entreprises confondues, dont celles ne défiscalisant pas, l’association Admical estime le montant total du mécénat d'entreprise entre 3 à 3,6 milliards d'euros.

 

Concernant les missions, une stabilité des secteurs

Près de 55 % du budget du mécénat en France est octroyé à trois secteurs clés : le social, la culture et l’éducation. D’ailleurs, le sport et la santé sont les causes les plus soutenues et qui engagent le plus les entreprises. 56 % des entreprises réalisent des actions de mécénat dans le sport. Autre point mis en avant dans l’étude : selon la taille de l'entreprise, les missions qui engagent ne sont pas les mêmes. Dans les PME, c’est le sport qui mécène le plus, dans les ETI et GE, ce sont les missions sociales, en santé et culturelles.

Admical souligne la montée de la cause environnementale, qui représente 13 % des entreprises engagées en 2019. Malgré cela, sa part dans les budgets de mécénat reste faible, en ne représentant que 7 % du global selon l’étude.

 

Concernant l’impact de la crise sanitaire, une stabilité des budgets

Dans l’enquête IFOP commanditée par Admical et réalisée sur 172 entreprises mécènes répondantes, 2 % des sondées ont déclaré que la crise sanitaire avait impacté leur stratégie, 10 % leurs dépenses, et 15 % les deux. 

La tendance pour 2021 est cependant plutôt bonne. 72 % des répondantes expliquent que leur budget restera stable et continuera à soutenir les associations. Le mécénat en nature ou en compétence pourraient être une alternative au mécénat financier, ont estimé près de 82 % des entreprises interrogées. 

 

Malgré tout, près de trois-quarts des entreprises mécènes envisagent un budget mécénat stable. Et ce, quelle que soit leur taille, ce qui est rassurant »,  a déclaré Sylvaine Parriaux déléguée générale d'Admical lors de la conférence de restitution.  

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer